Microsoft pense aux déficients visuels

Microsoft fait un pas de plus vers l’écriture accessible en adoptant le format incontournable Daisy qui sera intégré à Word.

Microsoft lance un nouveau projet de développement collaboratif en open source, avec le consortium Daisy, pour développer un plug-in ‘Save Daisy’ pour Office 2007 afin d’enregistrer sous le format Daisy incontournable car destiné aux fichiers pour les malvoyants.

« Les documents intègrent de plus en plus de richesse et d’évènements, sur Internet en particulier. C’est pourquoi nous devons fournir une aide technique pour récupérer ces évènements. Sans oublier d’autres handicaps, comme la dichromatopsie sur les couleurs, ou d’autres technologies, comme la reconnaissance vocale. On peut considérer que la synthèse vocale est correctement réglée aujourd’hui. En revanche, la reconnaissance vocale est encore du domaine de l’à-peu-près. Ça existe en anglais, mais ce n’est pas parfait en français. » selon Bernard Ourghanlian, directeur technologie et sécurité de Microsoft France.

Aujourd’hui, l’accessibilité est intégrée à Vista, que ce soit avec Accessibility Center ou la reconnaissance de la parole. Mais comme Bernard Ourghanlian le reconnait, « Il y a encore beaucoup de choses à faire afin de réduire les barrières et éviter une démocratie électronique à deux vitesse. En France, on attend encore le décret d’application de la de loi de 2005 ! »

source : Silicon

Liverpool FC

Le Liverpool Football Club met en place un service en reconnaissance vocale pour ses clients, notamment afin de gérer les pics d’appels.

Ken Webster, responsable informatique, explique que lors des coupes, le volume d’appels explose mais que 80 000 appels venaient de seulement 20 000 numéros !

Le challenge sera plus d’intégrer le système aux applications existantes, pense-t’il. Coté utilisateurs, l’exemple du club madrilène semble prouver que les afficionados apprécient ce type de service.