Synthèse vocale amusante

En attendant la sortie du film ALVIN ET LES CHIPMUNKS, vous pouvez faire parler un avatar d’écureuil avec une voix suraigüe grâce à OddCast.

Une façon amusante de tester la qualité des techniques d’avatars vocaux de cette société qui propose cela à de grandes entreprises, aux PME avec SitePal et aux particuliers avec VoKi.

Testez votre voix d’écureuil

Thomas Cook

Thomas Cook a amélioré l’efficacité de son centre d’appel en employant un système de reconnaissance de la parole pour permettre à ses clients d’effectuer des paiements par téléphone 24 heures sur 24.

L’organisateur de voyages, qui a installé en août le progiciel de Fluency, semble déjà en retirer les bénéfices.

Jo Stamper, directeur du centre, a dit que le système de reconnaissance de la parole avait fait une différence substantielle en permettant à la société de prendre jusqu’à 70 appels de paiement par jour sans gêner des clients. « nous avons surveillé le service pour mesurer son succès et nous sommes enchantés par le nombre d’appels que nous réalisons avec le système de Fluency ».

Musique à la voix

CSR, spécialiste des technologies sans fil, lance le lecteur MP3 BlueCore Player, en bluetooth et à commande vocale !

Avec la nouvelle version de reconnaissance vocale FluentSoft de Sensory, ce lecteur MP3 peut donc être piloté vocalement, ce qui devrait être plus simple qu’une interface graphique sur un petit écran.

Anthony Murray, directeur du Wireless CSR, explique que « les appareils bluetooth sont de plus en plus petits et que seule une interface vocale permet de les utiliser aisément ».

Todd Mozer, président de Sensory, pense que sa reconnaissance vocale libère la créativité des designers et améliore l’expérience utilisateur.

Handicap mobile

Hanploi.com et Mobiljob, lancent un site accessible depuis un téléphone portable.

Hanploi.com, propose sur internet des emplois aux personnes handicapés, depuis 2 ans, grâce à l’initiative d’associations (OHE 75 et Réussir) et d’entreprises (Capgemini, CNP, Dassault Systèmes, IBM, PSA, SFR, Thales, etc.). Maintenant, ils vont aller plus loin en proposant, avec Mobiljob, Hanploi.mobi, un site consultable à partir d’un téléphone mobile.

Mobilejob, créé en 2005, propose des emplois et compte plus de 400 clients, principalement dans la grande distribution, le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, le BTP, le transport, la logistique et dans l’industrie.

Le site Hanploi.com recense plus de 1000 offres et est équipé de la synthèse vocale pour permettre l’accès des déficients visuels.

VW content des technologies vocales

Volkswagen Financial Services annonce avoir atteint 90% d’utilisateurs satisfaits avec son nouveau service vocal automatisé.

« Ce sont des études de satisfaction qui nous ont poussé à mettre en oeuvre la reconnaissance vocale », dit Stephan Schneider. Le choix s’est porté sur VoiceObjects, pour leur compatibilité avec SAP, la qualité de reconnaissance vocale de Nuance et les offres de téléconférence Genesys.

« Le bénéfice de l’automatisation se ressent sur la qualité de service, et la possibilité de confier aux télé-opérateurs des tâches à valeur ajoutée supérieure. »

Sécurité aérienne

Les Israéliens sont reconnus comme de grands spécialistes en matière de sécurité. Voilà qu’ils annoncent un nouveau système de sécurité, pour empêchert des pirates de l’air de prendre les commandes d’un appareil.

Le nouveau système, qui porte le nom de Security Code System (SCS) ressemble un peu à une carte de crédit sur laquelle on retrouve un clavier. Le pilote doit composer un code, pour prouver aux responsables que tout est normal dans l’appareil. Un pilote qui ne serait pas en mesure de composer le code en question ne pourra s’approcher de l’espace aérien israélien. Et si un appareil poursuivait sa route malgré tout, des chasseurs de l’armée de l’air pourraient décoller pour l’intercepter, et éventuellement, le détruire.

Selon le chef de la sécurité aérienne d’Israël, Dani Shenar, il s’agit d’un système très sûr: «Vous ne pouvez pas bluffer avec ce système. Il permet de s’assurer que l’appareil est piloté par la bonne personne et que tout est normal à bord. Il permet également aux responsables de savoir si des pirates de l’air sont en train de forcer le pilote à indiquer que tout est normal à bord».

Cet appareil comporte un microphone, nommé Acoustic Signature, ce qui laisse penser que le système fonctionne en utilisant une technologie de reconnaissance vocale.

Plantronics et Nuance proposent le must de la reconnaissance vocale

Le spécialiste des casques de communication et l’éditeur de logiciels de la reconnaissance vocale annoncent un partenariat autour de la solution Dragon Naturally Speaking 9. Pour l’achat d’un micro-casque Plantronics Audio 310 et Audio 610 USB, les consommateurs pourront tester gratuitement pendant 15 jours Dragon Naturally Speaking 9, logiciel de reconnaissance vocale. Le logiciel leur sera proposé à prix réduit à l’issue du test.

« En associant les casques de haute qualité Plantronics et le logiciel Dragon Naturally Speaking les utilisateurs auront le kit parfait pour la reconnaissance vocale. Les micro-casques Plantronics sont optimisés pour le logiciel Dragon NaturallySpeaking, afin d’assurer la précision lors de la dictée à l’ordinateur », commente Steven Steenhaut, Directeur Marketing International des divisions Productivity et Healthcare solutions chez Nuance.

Microsoft pense aux déficients visuels

Microsoft fait un pas de plus vers l’écriture accessible en adoptant le format incontournable Daisy qui sera intégré à Word.

Microsoft lance un nouveau projet de développement collaboratif en open source, avec le consortium Daisy, pour développer un plug-in ‘Save Daisy’ pour Office 2007 afin d’enregistrer sous le format Daisy incontournable car destiné aux fichiers pour les malvoyants.

« Les documents intègrent de plus en plus de richesse et d’évènements, sur Internet en particulier. C’est pourquoi nous devons fournir une aide technique pour récupérer ces évènements. Sans oublier d’autres handicaps, comme la dichromatopsie sur les couleurs, ou d’autres technologies, comme la reconnaissance vocale. On peut considérer que la synthèse vocale est correctement réglée aujourd’hui. En revanche, la reconnaissance vocale est encore du domaine de l’à-peu-près. Ça existe en anglais, mais ce n’est pas parfait en français. » selon Bernard Ourghanlian, directeur technologie et sécurité de Microsoft France.

Aujourd’hui, l’accessibilité est intégrée à Vista, que ce soit avec Accessibility Center ou la reconnaissance de la parole. Mais comme Bernard Ourghanlian le reconnait, « Il y a encore beaucoup de choses à faire afin de réduire les barrières et éviter une démocratie électronique à deux vitesse. En France, on attend encore le décret d’application de la de loi de 2005 ! »

source : Silicon

Liverpool FC

Le Liverpool Football Club met en place un service en reconnaissance vocale pour ses clients, notamment afin de gérer les pics d’appels.

Ken Webster, responsable informatique, explique que lors des coupes, le volume d’appels explose mais que 80 000 appels venaient de seulement 20 000 numéros !

Le challenge sera plus d’intégrer le système aux applications existantes, pense-t’il. Coté utilisateurs, l’exemple du club madrilène semble prouver que les afficionados apprécient ce type de service.

Psion

A l’occasion du Salon RFID qui se tient au CNIT Psion Teklogix dévoile sur son stand un prototype de solution pour le Picking (préparation de commandes) alliant les 2 technologies RFID et Reconnaissance Vocale.

Un prototype de cette solution innovante et plutôt spectaculaire a été développé par les équipes R&D de Psion Teklogix EMEA, remedy basées au siège d’Aix-en-Provence, mind afin d’apporter une amélioration significative au processus de préparation de commandes dans les entrepôts.

En effet, pharmacy le principe même de la technologie de Reconnaissance Vocale est de permettre aux opérateurs qui font de la préparation de commandes de réaliser leurs opérations avec « les yeux et les mains libres ». Et pour les cas où une action de lecture d’un code à barres est tout de même demandée à l’opérateur, la RFID permet là aussi un gain de saisie, en faisant communiquer les puces électroniques entre elles. Cette information est directement transmise au module de Reconnaissance Vocale, un Terminal TALKMAN T5 de Vocollect® lui aussi fixé à la ceinture ou au holster d’épaule du préparateur.

Par conséquent, pendant que l’opérateur poursuit sa mission sans interruption, les machines dialoguent entre elles et valident les opérations !