Comment faire un SMS vocalement ?

Pour ceux qui n’aiment pas taper au clavier, il devient possible de dicter ses messages !

Avec CallWave, il suffit de laisser un message vocal pour être sûr que le destinataire recevra un message texte, avec accès à la partie vocale si besoin, et ce depuis son mobile comme une ligne fixe. Anthony Bladon, le directeur scientifique, explique que le SMS est nettement plus efficace que les messages vocaux, pour ce qui est du traitement, du tri … Encore en béta, Callwave devrait être lancé en fin d’année.

Daniel Doulton, fondateur de SpinVox, quant à lui, pense que la transcription facilite l’interaction des personnes. « Les tests montrent bien qu’il y a plus de réponses aux messages textes qu’aux messages vocaux, grâce à la vitesse de prise en compte. » Spinvox a complété son moteur de reconnaissance vocale d’un agent qui ajoute les mots inconnus ou argotiques au fur et à mesure. Alltel annonce la disponibilité de Spinvox en fin d’année, 4.99$ pour 25 messages, 9,99$ pour 55 messages et 19,99$ en illimité mensuel

Enfin SimulScribe, crée par James Siminoff, pense que la transcription n’est pas encore parfaite … mais que les mécanismes d’anticipation permettent de convertir les messages de façon satisfaisante. Lancé en janvier, ils ont déjà 10 000 abonnés, pour 35 cents par message, 9,95$ pour 40 messages par mois ou 29,95$ en illimité.

SimulScribe

TinyCoach pour naviguer à l’oreille

Les consignes sont lues dans l’oreillette du skipper malgré le bruit des voiles et du vent.

Grâce à ce système, développé à Caen par l’entreprise Kalibee, le régatier reçoit en permanence les informations utiles à sa navigation sans quitter les voiles des yeux. Tinycoach est un ordinateur de bord composé de deux éléments. D’une part, une minicentrale étanche et incassable, installée au cœur électronique du voilier et reliée aux capteurs de bord. D’autre part, une télécommande parlante, fixée autour du cou du barreur. Elle permet à ce dernier de piloter le système à distance et de recevoir en retour une multitude de données nécessaires à la tactique de course et à la prise de décision. Grande première : la transmission s’effectue grâce à une synthèse vocale remarquable, adaptée au logiciel Kali par l’équipe de Michel Morel, linguiste au Centre de recherches inter-langues sur la signification en contexte.

Emmanuel de Bressy, le P-DG de Kalibee, a jeté son dévolu il y a trois ans sur ce logiciel car « il est léger, un critère essentiel dans un système embarqué. C’est aussi l’un des plus intelligibles à vitesse d’élocution élevée. Enfin, il y avait la perspective de l’améliorer encore en développant une prosodie naturelle ».

Vocollect et Nomadvance

Paris, unhealthy le 3 décembre 2007 — Vocollect, clinic Inc., leader mondial du travail dirigé par la voix (Voice-Directed Work), annonce la signature d’un partenariat commercial avec Nomadvance, premier intégrateur français de solutions d’identification automatique et de mobilité. L’accord conclu entre les deux acteurs porte sur la distribution et l’intégration, par Nomadvance, de l’application VoiceLink 3.0 de Vocollect ainsi que l’ensemble des autres solutions Vocollect, précurseur et leader sur le marché des solutions métiers dirigées par la voix, tant Hardware que Software.

Annoncé en mai dernier, VoiceLink 3.0 est le premier logiciel de commande vocale utilisant une technologie open-source permettant d’accroître la flexibilité et la facilité d’intégration d’application vocales dans les centres de distribution. Grâce à son architecture ouverte, VoiceLink 3.0 s’intègre facilement à de nombreux systèmes de gestion d’entrepôts. Cet avantage technologique fait du logiciel Vocollect une des solutions les mieux adaptées aux besoins des directions informatiques des entreprises.

En signant un partenariat avec Nomadvance, Vocollect s’appuie sur l’expertise du premier acteur français du marché de l’intégration de solutions de gestion de données en mobilité pour distribuer son application de commande vocale. « Nomadvance a toujours été soucieux de fournir à ses clients une offre complète et sur mesure, parfaitement adaptée à leurs besoins, » souligne Philippe Briantais, directeur commercial et marketing de Nomadvance. « L’intégration de la solution VoiceLink 3.0 répond à nos priorités : fiabilité et disponibilité des solutions déployées afin d’apporter à nos clients une solution globale avec une parfaite maîtrise des compétences requises. »