MOI Telecom … premier opérateur perso

MOI telecom : Le premier opérateur personnel au monde est Français.

__ Nour El Hadri décide, en janvier 2006, de devenir opérateur télécom et obtiens la première licence SS7__ délivrée à un particulier.

« Être opérateur, avoir mes propres numéros, m’interconnecter avec le réseau public, a été une aventure épique. Mais le vrai Challenge a été la construction d’un switch SS7/VoIP », déclare Nour El Hadri alias Moi telecom. Par goût des challenges impossibles, il relève le défi et développe un switch en 6 mois. Ainsi est né le switch Armageddon.

Ce premier succès a suscité l’intérêt de nombreux acteurs de la voip; ainsi Micha Benoliel le créateur de Digitrad vient de se rapprocher de Nour El hadri pour lancer de nouveaux services à forte valeur ajoutée pour les particuliers et les entreprises. (cf l’article sur yes)

Une intéressante aventure à suivre …

NTT développe son sous-titrage

A l’instar de ce que propose NinSight, NTT développe son système de sous-titrage d’émissions TV, basé sur la reconnaissance automatique de la parole.

Ceci, notamment, parceque le gouvernement souhaite que les programmes de la journée (de 7h à minuit) soient sous-titrés d’ici 2017.

Evidemment, seul le japonais est supporté, d’autres langues le seront dans l’avenir.

Heureux radiologistes anglais

iSOFT, division du groupe anglais IBA Health, annonce la mise en oeuvre de SpeechMagic, l’offre de reconnaissance vocale de philips, dans ces centres de radiologie.

Les radiologistes pourront désormais dicter directement le compte rendu de leurs actes et imprimer immédiatement leur rapport. « Alors que plus de 8 000 organisations ont déjà mis en place ces systèmes, nous nous réjouissons de ce nouveau partenariat », annonce Gary Williams, responsable des partenariats pour Philips Speech Recognition Systems.

TLM Com donne de la voix à sa messagerie unifiée

TLMCom, help troche try éditeur de solutions innovantes, patient cialis numéro 1 de l’accueil vocal, présente sa nouvelle solution de messagerie vocale unifiée, Wel’Voice Mail. Cette solution originale permet d’intégrer la messagerie vocale dans l’environnement de travail en offrant la possibilité de gérer tous les types de messages entrants – vocaux ou mails – via une seule et même interface de messagerie. L’utilisation de la reconnaissance vocale permet aux utilisateurs de consulter leurs messages par téléphone fixe ou mobile en naviguant simplement à la voix. Les différentes fonctionnalités proposées autour de Wel’Voice Mail s’adressent à tous les collaborateurs de l’entreprise, aussi bien sédentaires que nomades, afin qu’ils puissent gérer sans distinction et avec la même souplesse la diversité des messages.

En plus des fonctions habituelles d’une messagerie vocale, telles que le répondeur, l’enregistreur et le transfert de poste, l’utilisateur dispose d’une boite vocale qu’il peut organiser et paramétrer selon ses besoins via un browser Web (IE, Firefox).

Chaque collaborateur peut ainsi, où qu’il soit, garder contact avec ses interlocuteurs. À cet effet, Wel’Voice Mail propose un large choix d’alertes lors de la réception de nouveaux messages vocaux – allumage d’une diode, mail avec message vocal en pièce jointe, numéro externe, activation d’un message « Popup Windows » pour les utilisateurs ne disposant pas de boîte mail et sms. Pour plus de simplicité et une plus grande ergonomie, la navigation lors de la consultation des messages, via un téléphone fixe ou un mobile, s’effectue par reconnaissance vocale grâce au pilotage par mots clés (supprimer, sauvegarder, réécouter,…). Par ailleurs, la solution ne nécessite aucune configuration des postes de travail (ni matériel, ni logiciel).

« La place que prend aujourd’hui l’e-mail dans la pratique quotidienne des collaborateurs d’une entreprise, nous a poussé à intégrer cette solution dans notre suite applicative. Cela nous permet aujourd’hui non seulement d’améliorer les flux de l’accueil téléphonique mais aussi, de traiter ces flux de bout en bout. Avec l’importance grandissante du bureau mobile, l’unification des médias devient une fonction indispensable et l’utilisation de la reconnaissance vocale donne une ergonomie au poste de travail sans comparaison.», explique Julien Rickauer, Directeur Commercial de TLM Com.

Concours de moteurs

Le Star Challenge 2008 : créez un moteur de recherche et gagnez 100 000 $ !

Pour participer à ce concours, link il faut une équipe de 10 personnes sur un projet mixant moteur de recherche et multimédia : vidéo, hospital reconnaissance vocale … les dossiers doivent être déposés avant le 29 février. Les finalistes seront connus en octobre.

Qui se présente ? Faites-vous connaître, nous relaterons les étapes de votre participation.

Le dossier ici

Faire parler WikiPedia

Une intéressante initiative de Andreas Bischoff avec l’aide de l’Université de Hagen en Allemagne, permet de faire lire un article Wikipedia.

Si l’on peut reprocher l’usage d’une synthèse vocale un peu vieillotte, très robotique, il n’empêche que cela ouvre l’extraordinaire encyclopédie libre à tous les mal voyants. Lecture directe ou téléchargement du fichier mp3, plusieurs façons permettent de vocaliser les articles.

Il reste à rendre aussi accessible la page de Pediaphon, et structurer les articles Wikipedia, certains fichiers vocaux présentant le texte dans un désordre un peu surprenant …

Testez-le système ici :

Payer ses taxes vocalement …

Telephonetics VIP, met en place un service de paiement pour ce district de New Forest.

Avec 250 000 appels par an, ce district était parfois difficile à joindre … notamment pour les quelques 8 000 appels qui concernaient le simple paiement de taxes par carte bancaire.

Ce nouveau service permet de donner plus de disponibilités aux conseillers et aux administrés de payer à tout moment de la journée ou de la nuit. Mais ils ne s’arrêtent pas là. Andrew Taylor, du district, annonce que le service automatisé sera bientôt étendu à d’autres demandes, comme le paiement des amendes, confortés qu’ils sont par le bon ressenti des utilisateurs.

Une bonne occasion pour découvrir ce district anglais :

Reconnaissance vocale sur l’iPhone

L’absence de reconnaissance vocale n’a pas empêché l’iPhone de rencontrer le succès … mais a aussi donné des idées aux éditeurs !

Aussi, voilà Quicktate qui propose son service en ligne pour transcrire les messages vocaux sur l’iPhone. Présenté à MacWorld en version béta, voir la photo ci-dessus, le service a connu un beau succès selon Lee Dorfman le président.

Issue de iDictate.com, Quicktate marche dans les pas de Spinvox et quelques autres … avec quelques améliorations.

A essayer d’urgence sur leur site … si vous êtes américain !