Facebook à la voix ?

Naviguer vocalement dans Facebook ou Myspace ? C’est possible grâce à Tazti !

Le Voice Tech Group a annoncé le lancement de son application de vocalisation adaptée à Facebook et Myspace. On peut se connecter, chercher de l’information, dans ces sites, mais aussi dans quelques autres services renommés : Google, Yahoo!, MSN, ASK, AOL Video, Wikipedia, YouTube, eBay, Amazon, Flickr …

Et pour ceux qui aiment aller plus loin, il est possible de créer ses propres commandes pour ouvrir une page précise … ou piloter iTunes !

Développé pour Windows Vista ou XP … on peut aussi le faire fonctionner sous MAC avec puce Intel et Parallels.

On le teste et on en reparle vite !

Pour télécharger :

ChaCha aussi s’intéresse au local

Quand on dit que la recherche est le vecteur des nouveaux services mobiles !

Voici ChaCha, startup de 2006 dont l’idée de base est de faire de la recherche assistée. Souvenez-vous, SVP 11 11 … cela ne date pas d’hier et a rendu de fiers services.

Et voilà Scott Jones qui montre que son service attire de nouveaux abonnés … et évolue vers le mobile ! Plus besoin d’un écran, on peut maintenant poser une question en appelant le 242 242. Pour l’instant en texte seul, le service pourrait devenir vocal bientôt.

Et la présentation propose de demander « où se trouve le plus proche magasin vendant de bons vieux vinyls ? » Cette question semble ne pas poser de problèmes aux agents de ChaCha … et sortir des résultats absurdes sur les moteurs de recherche habituels … ou presque (un moteur plus européen nous a sorti des infos pertinentes …)

Microsoft bientôt sur iPhone …

Microsoft est de plus en plus actif dans les services aux mobiles. Ainsi les équipes de l’exTellMe annoncent avoir sérieusement étudié le tout nouveau kit de développement d’Apple pour son iPhone. Ainsi, celui qui reste le plus grand développeur de solutions sur MacOS, avec 350 millions de $ de revenus, devrait bientôt proposer ses premières applications vocales !

Ainsi Mike McCue expliquait au magazine Fortune que son équipe était très enthousiasmée à l’idée de pouvoir présenter la première application à reconnaissance vocale développée à partir du SDK officiel.

A suivre de près …

SpinVox … encore !

Christina Domecq continue de nous étonner !

Tout d’abord en recrutant directement à Cambridge, Tony Robinson, professeur et entrepreneur, qui avait déjà apporté son expertise au projet. Dans le même temps, SpinVox regroupe ses équipes de recherche à Marlow, près du centre Automated Speech Recognition de l’université.

Puis en levant à nouveau 100 millions de dollars ce qui valorise SpinVox à plus de 500 millions de dollars.

L’objectif de plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs dès l’année 2009 semble atteignable.