neXpresso pour les internautes

NEXCOM Systems lance neXpresso Flash SIP Gateway, une passerelle reliant les internautes aux centres d’appels de façon radicalement simplifiée.

Cette passerelle entre le Web et la téléphonie permet aux entreprises de connecter rapidement et simplement les internautes visitant leur site web à leur centre d’appels. Contrairement aux solutions traditionnelles, cette solution en Flash SIP fonctionne sans installation. L’appel téléphonique ainsi déclenché traverse l’infrastructure Web existante sans difficulté, jusqu’à la passerelle qui délivre l’appel au standard SIP sur le centre d’appels ou le PBX de l’entreprise. De plus il est personnalisable, pour refléter la marque de l’entreprise et peut diffuser des vidéos.

« Les entreprises souhaitent développer la relation multi-canal avec leurs clients consommateurs », déclare Jean-Pierre PINAL, Directeur Général de NEXCOM Systems. « Grâce à neXpresso Flash, l’internaute n’est plus cantonné au site Web. Il peut également appeler gratuitement, facilement, rapidement, et être immédiatement reconnu ».

Pour en savoir plus :

merci au W3C

Le consortium W3C publie un nouveau standard qui simplifie le développement d’applications Web vocalisées. Le PLC pour Pronunciation Lexicon Specification est la nouvelle définition de la plateforme Speech Interface Framework. PLS doit à la fois réduire les coûts de développement et simplifier la mutualisation de dictionnaires de phonétisation.

« Des lexiques de prononciation standard manquaient dans la plateforme du W3C » explique Paolo Baggia, Directeur des standards internationaux de Loquendo et éditeur des spécifications de PLS 1.0.

Un grand nombre d’applications sont concernées, des banques aux transports, en passant par les standards automatisés. On estime à 85% le nombre d’applications de services vocaux utilisant le VoiceXML du W3C.

« Il y a 10 fois plus de téléphones que d’ordinateurs connectés, dans le monde, ce sont donc des outils idéaux pour accéder aux portails d’information » explique James A. Larson, responsable du Voice Browser Working Group. « La reconnaissance vocale sera de plus en plus utilisée au fur et à mesure que les appareils diminueront en taille et rendront les claviers moins pratiques ! »

Pour lire les spécifications :