Le vocal pour trouver son produit

Fabrice Lacroix, président d’Antidot, donne sa vision des axes de performance du moteur de recherche dans le e-commerce à Neteco. Et il est intéressant de constater qu’il pense que le langage naturel en fait partie, car cela permet enfin à « l’internaute de s’exprimer dans son propre vocabulaire, sans avoir à se soucier des données du site et de leurs modélisations. » Mais aussi de le justifier parce que  » Ce type de module est une aide à la recherche qui réduit considérablement la notion de multicritère lorsque le modèle de données est très détaillé et précis. »

A lire intégralement sur Neteco

Melodis pour iPhone

L’iPhone, qui a déjà vu plus de 10 000 applications, suscite beaucoup d’intérêt pour les applications vocales. Après Vocalia, Google, Vlingo, Cactus, AdelaVoice, iVoice … voici Melodis Voice Dialer !

Melodis n’est pas un nouveau venu dans ce monde, ils proposent déjà midomi, une application de recherche musicale qui permet de retrouver une chanson en la fredonnant (ce qui va plus loin que Shazaam).

Basé sur sa technologie Crystal Engine, cet outil serait plus efficace selon Rich Geruson, ancien de VoiceSignal. On peut voir la démo en vidéo, en attendant d’avoir l’application sur son téléphone.

Pour en savoir plus sur MELODIS

Vlingo devient gratuit

Pour faire suite au lancement de l’application de Google, Vlingo propose gratuitement son outil de reconnaissance vocale pour iPhone.

Déjà bien diffusé avec Yahoo sur OneSearch, cette application permet de chercher vocalement des cartes, des informations (via Google ou Yahoo), ses propres contacts et même dans les réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter.

Une fois de plus, il faudra prononcer à l’américaine, les versions localisées ne sont pas encore annoncées.

A télécharger sur iTunes

IBM voit l’avenir

IBM aime bien faire des prédictions. Cette année, dans la liste de 5 technologies qui changeront notre vie, il y a le web parlant.

D’habitude, cela prête à sourire … et pourtant, il semble qu’ils aient raison ! Car si l’on ne voit pas beaucoup pourquoi se passer de notre souris, clavier et écran (à part pour certains handicaps), c’est oublier la convergence du web et du mobile. Ce dernier est de plus en plus connecté, mais conservera toujours une taille réduite (Apple a souffert avec le Newton …) et c’est là que l’interface vocale avec le web prend tout son sens.

Regardez ce qu’a fait Google avec son application de recherche, il suffit de la tester pour être surpris de son efficacité. Au passage, là où les sceptiques pariaient peu de développements, l’iPhone montre une nouvelle voie de la convergence en dépassant les 10 000 applications (oui vous avez bien lu, la preuve ICI)

Le web vocal, ce sera avant tout l’accès via téléphone, en situation de mobilité, à une information de façon confortable et sûre. Et les solutions existent, les espagnols de VoxWeb qui proposent une vocalisation au téléphone de n’importe quel site web, avec VoxWebTel.

Apprendre en écoutant

iKnow! est une communauté d’apprentissage en ligne qui permet d’apprendre et de mémoriser des langues. Ce réseau collaboratif, sale proposé au Japon par Cerego propose aux 340 000 membres du monde entier d’enrichir et de partager le contenu.

Acapela leur apporte sa synthèse de la parole multilingue !

Disponible en français, price allemand, patient anglais, arabe, danois, finnois, espagnol, italien, néerlandais, norvégien, portugais et suédois … il vous reste bien des langues à apprendre !

“C’est une étape majeure dans notre vision pour créer la première plateforme sociale globale d’apprentissage, qui permette aux internautes de partager leurs connaissances et d’en acquérir de nouvelles’ précise Andrew Smith Lewis, fondateur et Chairman de Cerego. ‘En tant que premier site japonais d’apprentissage en ligne de l’anglais, maintenant ouvert au monde entier, nous souhaitons donner aux membres de la communauté, dans de nombreuses langues, la possibilité de partager et créer un contenu unique au monde.’

Pour découvrir iKnow!

Source : Blog Acapela

Nuance se lance dans le SMS

Afin d’aider les entreprises qui communiquent beaucoup avec leurs clients, Nuance lance le Notification Hub, une plate-forme logicielle de notification proactive.

Cette solution permet d’informer ses clients en leur adressant des notifications automatisées, personnalisées et exploitables par SMS, e-mail et téléphone. Ainsi toutes les entreprises qui ont besoin de confirmer ou simplement informer, pourront mieux gérer leurs communications sortantes et de réduire les appels entrants, en anticipant les interrogations. Cette solution, comprenant aussi un module de reporting, peut être déployée en interne ou externalisée.

« En ajoutant cette solution phare de communications sortantes à notre portefeuille d’offres, nous entendons aider nos clients à automatiser leurs interactions vocales. En effet, en permettant de contacter les clients pour répondre de façon anticipée aux questions qu’ils se posent, Nuance Notification Hub participe à réduire le nombre des appels entrants », explique Jennifer Axelrad, responsable marketing de la division Care de Nuance.

Pour tout savoir :

Telisma parle Afrikaans

Après avoir apporté de nombreuses solutions en Inde, Telisma ajoute l’Afrikaans et l’anglais sud africain à son offre, avec l’aide de CatchWord.

Le marché sud africain est fort dynamique, avec 39 millions de mobiles et une croissance rapide.

“Nous nous sommes rapprochés de CatchWord dans l’esprit d’ouverture de la stratégie de Telisme. Avec nos expertises conjointes, cette alliancepermettra d’accélerer le développement de solutions de reconnaissance de la parole dans les pays d’Afrique du Sud, comme le Swaziland, le Lesotho, la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe et le Mozambique.” explique Eric Le Flour, co-fondateur de telisma.

Crée en 2002, CatchWord est une SpinnOff de l’Université de Stellenbosch, spécialisée dans le développement de solutions multi-lingues, l’indexation vocale et les systèmes d’apprentissage comme MelfaProject.

Pour découvrir CatchWord :