Mindscape sauve NaBazTag

Vous connaissez le lapin communiquant si craquant ?

NaBazTag lancé par Violet en 2005, doué de parole, ne s’était pas assez reproduit. Seuls 150 000 exemplaires avaient trouvé leur foyer et la société ne trouvait pas son second souffle.

Mindscape, éditeur de jeux, pense qu’il sera un excellent vecteur de sa croissance, notamment pour accompagner les jeux en ligne et le développement des communautés.

Souhaitons leur bonne chance !

Une solution à la tour de Babel ?

Si la confusion des langages à pu être source du pouvoir, elle est un frein aux activités de renseignements … de tous ordres. Aussi on notera que cette même semaine deux start-up du langage sont financées par deux acteurs du renseignement !

EnglishCentral, spécialiste de l’apprentissage des langues sur internet par Google Ventures et Carnegie Speech par In-Q-Tel, le fond d’investissement de la CIA.

Nokia, Microsoft, Google et la reconnaissance vocale

Nokia lance la semaine prochaine un smartphone avec reconnaissance vocale embarquée, le N97 Mini. Ce sera le premier appareil avec les services de commande, recherche, écriture de SMS proposés par Vlingo. Cette offre est déjà proposée sur Nokia Ovi, le portail d’applications, et a été téléchargé par 2 millions d’utilisateurs.

Google change aussi les règles dans la recherche comme le référencement (SEO). Les solutions de reconnaissance vocale sont disponibles sur les OS majeurs (Blackberry, iPhone et Android) et s’appuient fortement sur la géolocalisation. Et devrait bientôt annoncer de nouvelles fonctionnalités pour Square …

Avec Microsoft qui annonce, pour l’Intrepid de Samsung, l’intégration de la recherche vocale avec BING, Google et son Android 2.0, que Verizon met en avant, on voit bien que le mobile commence à tirer le marché des technologies vocales.