NEC pour ne plus être Lost in Translation

NEC propose un outil de traduction automatique pour téléphones mobiles, entre le japonais à l’anglais. Le tout en reconnaissance vocale et sans accès à un serveur, en local !

NEC a apporté un soin particulier au débruitage, l’usage du mobile étant souvent en extérieur. La traduction se fait via un lexique de règles et de mots en usage lors des voyages.

Pour en savoir plus : NEC

Speeek !

BB Softservice, banque japonaise, fait appel à Nuance pour développer un traducteur vers l’anglais ou le chinois, sur iPhone.

Speeek! permet ainsi aux clients de la banque de converser avec des étrangers, via 1500 phrases correspondant à huit situations, de l’aéroport au dîner au restaurant, comme on le voit souvent dans les guides de conversation basique. Une fois la phrase prononcée, sa traduction est lue dans la langue cible et propose des réponses possibles.

Marketing abusif …

Metaphor Solutions a un marketing très dynamique, trop peut être …

Ils se présentent comme le leader des serveurs vocaux interactifs, et lancent 2 applications pour iPhone, SayNDial pour appeler ses correspondants, SayNDrive pour se guider. Au passage ils arguent du fait que cette dernière soit rapidement entrée dans le top des applications payantes « SayNDrive has quickly made it to the top paid application in the Navigation section of the AppStore » (en re-vérifiant, je ne les trouve pas dans les 50 premières …)

Mais derrière la promesse, quelle déception ! Et quelle mauvaise image pour les technologies vocales dans leur ensemble.

Car si le design fleure bon le visual basic des années 80/90, l’usage est encore plus médiocre, quand l’application ne plante pas. Gageons que l’efficacité de Vocalia les fera revoir leur copie …

Melodis pour iPhone

L’iPhone, qui a déjà vu plus de 10 000 applications, suscite beaucoup d’intérêt pour les applications vocales. Après Vocalia, Google, Vlingo, Cactus, AdelaVoice, iVoice … voici Melodis Voice Dialer !

Melodis n’est pas un nouveau venu dans ce monde, ils proposent déjà midomi, une application de recherche musicale qui permet de retrouver une chanson en la fredonnant (ce qui va plus loin que Shazaam).

Basé sur sa technologie Crystal Engine, cet outil serait plus efficace selon Rich Geruson, ancien de VoiceSignal. On peut voir la démo en vidéo, en attendant d’avoir l’application sur son téléphone.

Pour en savoir plus sur MELODIS

Vlingo devient gratuit

Pour faire suite au lancement de l’application de Google, Vlingo propose gratuitement son outil de reconnaissance vocale pour iPhone.

Déjà bien diffusé avec Yahoo sur OneSearch, cette application permet de chercher vocalement des cartes, des informations (via Google ou Yahoo), ses propres contacts et même dans les réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter.

Une fois de plus, il faudra prononcer à l’américaine, les versions localisées ne sont pas encore annoncées.

A télécharger sur iTunes

Telisma parle Afrikaans

Après avoir apporté de nombreuses solutions en Inde, Telisma ajoute l’Afrikaans et l’anglais sud africain à son offre, avec l’aide de CatchWord.

Le marché sud africain est fort dynamique, avec 39 millions de mobiles et une croissance rapide.

“Nous nous sommes rapprochés de CatchWord dans l’esprit d’ouverture de la stratégie de Telisme. Avec nos expertises conjointes, cette alliancepermettra d’accélerer le développement de solutions de reconnaissance de la parole dans les pays d’Afrique du Sud, comme le Swaziland, le Lesotho, la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe et le Mozambique.” explique Eric Le Flour, co-fondateur de telisma.

Crée en 2002, CatchWord est une SpinnOff de l’Université de Stellenbosch, spécialisée dans le développement de solutions multi-lingues, l’indexation vocale et les systèmes d’apprentissage comme MelfaProject.

Pour découvrir CatchWord :

Google sort une nouvelle application vocale pour iPhone

Selon le New York Times de vendredi, Google devait sortir une application de recherche vocale sur iPhone. Et cela à échauffé les esprits, et les blogs … mais restse introuvable … et Apple très discret …

Sur ce terrain on avait déjà Vlingo pour le OneSearch de Yahoo, voici donc Google qui propose une recherche basée sur une saisie vocale (le traitement de la parole est fait sur leurs serveurs). Et si l’outil s’avère aussi bon que la vidéo de promotion, ce devrait être un succès.

Messages simplifiés

Beaucoup d’acteurs semblent intéressés par la transcription pour les mobiles. Ainsi de TravellingWave et Zi Corporation qui proposent de concert la solution VoicePredict associée à eZiText, pour améliorer la saisie des SMS.

Ils adaptent donc la logique prédictive, popularisée par Tegic, à la reconnaissance vocale. L’idée étant d’améliorer la saisie vocale et Ashwin Rao, président de TravellingWave, pense séduire tous les utilisateurs de mobiles.

Acapela aime l’iPhone

L’iPhone a beaucoup de mérite, mais il lui manquait encore la parole … aussi Acapela propose un kit de développement spécifique, en 18 langues et 33 voix.

Les nouvelles applications distribuées sur l’appstore pourront ajouter une nouvelle dimension d’interactivité. Le tout avec une API censée permettre un développement rapide, que ce soit pour des jeux, logiciels éducatifs ou ludiques, finances (oops terrain délicat ;-), santé, productivité, réseaux sociaux, etc.

Pour vous en convaincre, Acapela à mis en lignes quelques vidéos instructives … à visionner ici !

Eureka!

Le magazine Speech Technology a remis son Excellence award 2008 à CallMiner, dans la catégorie des solutions de relation client, pour sa solution Eureka 6.0

Nadji Tehrani, le rédacteur en chef, explique que « CallMiner montre une solution incomparable pour la relation client, en facilitant la compréhension et l’analyse des appels. »

Eureka analyse, en effet, les enregistrements et annonce une efficacité de 100%.

Pour en savoir plus : CallMiner