Robot chirurgical

Cela se passe à Montréal, un médecin à quatre bras … mécaniques !

Et parceque cela rappelle un dessin fameux, le robot à été baptisé : Da Vinci.

Le chirurgien voit ainsi sa précision démultipliée, là où ses propres mouvements ont quatre degrés de liberté, les bras du robot en comptent sept, qui ne peuvent pas trembler … Selon le docteur Maurice Anidjar, « La précision du geste est d’une finesse extraordinaire. Notre vision passe en trois dimensions et en haute définition. On peut même contrôler l’éventualité d’un tremblement, c’est vraiment un outil qui révolutionne nos manières de faire. »

Auparavant, il utilisait un petit bras robotisé à reconnaissance vocale pour manipuler la caméra.

Avec un prix de 4 millions de dollars, le Da Vinci est perçu comme un luxe, mais les études montrent que son retour sur investissement est réel.

Plus d’infos : Da Vinci Surgery

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *