Une nouvelle façon de faire son shopping

Les grandes surfaces ont comme principal défaut … d’être grandes !

Aisle411 va y remédier avec une application iPhone et les technologies vocales de Nuance. Comment ? En vous aidant à trouver le rayon qui vous intéresse en le demandant à votre smartphone préféré !

Si vous habitez aux USA, car 600 magasins sont déjà dans les bases de données de cette étonnante start-up. Là bas, vous dictez le produit cherché et Aisle411 vous indique le rayon et affiche le plan. Mieux, il vous permettent de scanner le code barre pour donner votre avis.

Les magasins qui participent en profitent aussi pour proposer des coupons et autres réductions dans l’espoir d’augmenter le panier moyen.

Une nouvelle forme d’interaction entre le Brick & Mortar et le Web 2.0 …

L’application iPhone est ICI (attention AppStore US seulement … mais on a déjà expliqué comment « tricher »)

Creaceed a de l’imagination

Quand on vous dit que la voix est l’interface d’avenir sur les téléphones (n’est-ce pas leur usage premier, d’ailleurs ?) voilà une jolie démonstration.

Creaceed, qui développe de belles applications graphiques s’est aussi beaucoup intéressée au vocal avec l’excellente application Vocalia. Mais ils ont aussi ajouté quelques étonnantes applications dont voici le florilège.

Le paiement vocal récompensé !

VoicePay n’a pas encore séduit la planète entière, mais son fondateur, Nick Ogden vient d’être élu Entrepreneur de l’année par le National Business Awards.

La solution de paiement, basée sur la biométrie vocale du Voice Commerce Group a progressé ces dernières années et atteint déjà 18 millions de £ (vous savez, la monnaie européenne qui résiste à l’€)

Nick Ogden aime à répéter qu’avec la sophistication des technologies mobiles, leur usage en tant que moyen de paiement devient inévitable … Et il sait de quoi il parle car il a fondé WorldPay avant de le revendre à la Royal Bank of Scotland en 2002 et de partir dans cette nouvelle aventure. (Le Gartner annonce, pour sa part, une croissance de 54% des paiements mobiles pour 2010).

Dans la même promotion du National Business Awards on note la présence du très médiatique monsieur Dyson.

Connaissez-vous Hatsune Miku ?

Crypton Future Media, pour assurer le buzz autour de son logiciel de synthèse vocale, Vocaloid, créait, en 2007, un personnage très manga … Hatsune Miku.

Ce personnage animé a commencé à avoir tant de succès, qu’elle est devenue un succès … en vendant quelques millions de disques ! En regroupant des fans sur sa page Facebook

Et voilà que nos amis japonais vont au bout de leurs rêves en lui donnant presque vie. Le manga animé se produit sur scène grâce à l’holographie et remplit les salles.

La preuve en vidéo :

Akio prend la parole avec App-line

Akio savait gérer la plupart des canaux … sauf la voix !

Afin d’être entièrement multicanal, la société vient d’acquérir App-line, bien connu pour ses offres de solutions téléphonie à commencer par Sibilo. Les logiciels Sibilo seront donc intégrés à la suite d’Akio comme des modules supplémentaires, accessibles à partir d’une seule interface utilisateur, celle d’Akio Interaction Center. Ils complètent ainsi les offres de gestion actuels : e-mail, chat, web selfservice, fax et courrier, SMS, web callback, click to talk.

Patrick Giudicelli, fondateur et président d’Akio annonce qu’avec l’arrivée d’App-line, « Nous allons coupler deux offres matures pour proposer une application vraiment orientée vers l’utilisateur ».

Windows Phone 7 … pas pour tout le monde !

La publicité de Microsoft pour son téléphone mobile explique qu’il ne faut pas être accro au téléphone … ce qui est sûr c’est que ce sera le cas des déficients visuels !

Car le Windows Phone 7 a été écrit sur un nouveau noyau et une interface appelée Métro, cen n’est donc pas un upgrade de Windows Mobile 6.5 et Microsoft n’assure aucune compatibilité descendante avec les anciennes applications. Ainsi, Mobile Speak, le lecteur d’écran développé par l’espagnol Code Factory, ne permettra pas l’accès visuel au nouveau téléphone.

Pire, ainsi que l’explique Code Factory, Windows Phone 7 n’offre pas la possibilité de développer directement sur le coeur du système, ce qui signifie qu’il est techniquement impossible de développer un lecteur d’écran sans l’aide directe de Microsoft.

Ceci veut donc aussi dire qu’après avoir tant dénigré la démarche contrôlée, voire fermée d’Apple sur ses OS, Microsoft interdit aussi à ses anciens partenaires d’enrichir son offre et déçoit les minorités…

(Merci à Daniel Vayer pour ces informations)