La fin des virus pour les aveugles …

AVAST Software, l’éditeur du célèbre logiciel anti-virus gratuit avast!, poursuit son désir d’universalité en proposant une nouvelle mise à jour de son anti-virus à destination des aveugles et déficients visuels.

Une nouvelle version rendue possible grâce à de jeunes aveugles passionnés d’informatique. C’est en effet un groupe de déficients visuels passionnés d’informatique issus du Centre TEREZA en République Tchèque, qui a contacté AVAST SOFTWARE pour l’informer de l’absence d’une version accessible aux aveugles et déficients visuels.

Ondrej Vlcek, Directeur Technique d’AVAST Software se souvient : « Ils se sont plaints que la version d’avast! 5.0 n’était pas compatible avec les lecteurs d’écran. Je leur ai dit que nous allions la corriger. Ce à quoi ils ont immédiatement répondu : donnez nous la version bêta pour que nous la testions !“

Grâce au lecteur d’écran JAWS (produit par la société Freedom Scientific en partenariat avec Microsoft) le texte affiché sur écran est transformé en texte oral et braille, et permet d’interagir avec le système d’exploitation et les logiciels. Pour un aveugle, l’affichage simple d’avertissements de sécurité sur l’écran de son ordinateur n’a guère d’utilité.

L’abondance des visuels dans de nombreux programmes complique le fonctionnement du lecteur d’écran. « Les graphismes sont un problème. Le mieux est lorsqu’un programme a des paramètres communs simples, sans javascripts ou objets en mouvement », déclare Radek Seifert avant d’ajouter: « Un lecteur d’écran est un programme complexe pour tous, pas seulement pour les non-voyants. Il est parfois difficile à régler car il y a de très minces différences dans les réglages de lecture et ceux des distinctions entre les fenêtres. Cela dépend aussi souvent des connaissances informatiques de chaque utilisateur ».

Une forme de collaboration constructive que l’on aimerait voir se répandre …

Ecouter ses SMS en conduisant

mytouch-ford-top.jpgFord vient d’ajouter une fonction remarquable par sa simplicité et sa valeur d’usage à son offre SYNC : la lecture vocale des SMS.

Les conducteurs pourront donc appuyer sur le bouton “Do Not Disturb” et le système lira les messages via Bluetooth. Cette nouvelle fonction sera d’abord disponible sur les Blackberry, qui ont un protocole MAP (Message Access Profile) maintenant inclut dans SYNC. Et, bien sûr, les discussions ont commencé avec d’autres constructeurs de mobiles.

Pour en savoir plus sur SYNC et MyFord Touch, l’article de Mashable

La voix en mode Service

Allons-nous parler de VaaS (Voice As A Service) ou de Cloud Voice ? Sans doute. Car le secteur évolue lui aussi vers une virtualisation des services.

La téléphonie a quasi complétement basculé en IP, les services pure web sont nombreux (Skype, Fring, Nimbuzz, Gizmo, Truphone …) et concernant les services vocaux, voici quelques démarches innovantes.

IfByPhone, qui propose de construire ses services comme on joue au Lego, Voxeo, avec sa constellation de services, Twillio, qui propose des outils pour fabriquer ses services ou vocaliser son site web et, enfin, VoiceSage, qui assure la logistique des services vocaux.

Si ces services sont très orientés cloud, leurs concepteurs n’ont pas la tête dans les nuages …