Vlingo lit les emails

Afin d’aider les automobilistes à rester bien concentrés, Vlingo propose SafeReader, qui let les emails à haute voix. Sur la version Blackberry pour commencer.

Rien de très exceptionnel, mais encore un outil qui démontre que le vocal est l’avenir du mobile !

D’ailleurs une nouvelle startup, Voice on the Go propose aussi depuis peu une interaction vocale avec ses emails pour les smartphones. Les versions iPhone, Android ou Blackberry sont sur leur site.

A découvrir avec une animation sympa :

Nokia, Microsoft, Google et la reconnaissance vocale

Nokia lance la semaine prochaine un smartphone avec reconnaissance vocale embarquée, le N97 Mini. Ce sera le premier appareil avec les services de commande, recherche, écriture de SMS proposés par Vlingo. Cette offre est déjà proposée sur Nokia Ovi, le portail d’applications, et a été téléchargé par 2 millions d’utilisateurs.

Google change aussi les règles dans la recherche comme le référencement (SEO). Les solutions de reconnaissance vocale sont disponibles sur les OS majeurs (Blackberry, iPhone et Android) et s’appuient fortement sur la géolocalisation. Et devrait bientôt annoncer de nouvelles fonctionnalités pour Square …

Avec Microsoft qui annonce, pour l’Intrepid de Samsung, l’intégration de la recherche vocale avec BING, Google et son Android 2.0, que Verizon met en avant, on voit bien que le mobile commence à tirer le marché des technologies vocales.

Mobile et voix la vraie convergence

Un article de VentureBeat semble avoir beaucoup d’échos outre atlantique. Son titre est évocateur : The next big thing in mobile is … voice ?

Si l’on constate que les applications web et les SMS ont pris le pas sur la voix, que d’autres usages comme twitter connaissent une impressionnante croissance, il n’en demeure pas moins que ces applications ont une durée de vie limitée. La principale difficulté vient des claviers et de nos doigts qui n’ont pas diminués de taille … Et le vrai changement réside plus dans les appareils que dans l’usage des moyens de communication. La parole demeure un média fondamental !

Or l’article de Michael Lambert, directeur marketing de Ditech Networks, constate que les technologies vocales ont fait de réels progrès ces dernières années. Il remarque aussi que le rachat de Jott par Nuance n’est pas plus innocent que l’émergence de Google Voice, de Google Voice Search ou l’implication de Microsoft dans TellMe et dans Vlingo de Yahoo. De nombreuses start-ups arrivent, comme Jingle, Yap!, Ribbit, Digitrad … ou le très controversé Spinvox.

Et la plupart de ces initiatives se concentrent sur des usages simples, centrés sur le besoin et efficaces. De la gestion d’agenda à la recherche d’information, en passant par le contrôle de la musique ou de tout l’appareil comme VoiceOver sur les derniers iPhones.

Mais certains outils étaient encore peu ergonomiques, peu intuitifs, impliquant mal les possibilités de l’opérateur. L’avenir est-il à ce niveau, avec des développements effectués au niveau du réseau, s’affranchissant ainsi des nombreuses différences des appareils … et ouvrant l’accès à tous les terminaux et non aux seuls non smartphones.

Vlingo 3.0

Vlingo a pour objectif de nous permettre d’utiliser nos mobiles sans nécessairement utiliser nos mains !

Les premiers essais étaient déjà intéressants, mais la nouvelle version 3 est prometteuse. Après avoir choisi la fonction « convenience » sur son BlackBerry on pourra bientôt chercher sur le web, appeler un correspondant, s’envoyer un pense bête, mettre à jour son statut Facebook ou Twitter, écouter ses messages, lancer des applications tierces et commander l’appareil.

La nouvelle version est à 17,99 $, et gratuite pour les possesseurs de la V2.

Promptu

SpinVox sera bientôt rejointe par Promptu, qui annonce l’application ShoutOut pour dicter ses SMS sur un iPhone ! Dans le même temps, on le rappelle, Nuance montrait Nuance Voice Control 2.0 et One Shot Entry … pour simplifier l’usage des mobiles.

Et cela montre que beaucoup commencent à penser que la commande vocale sera fondamentale sur les mobiles. Giuseppe Staffaroni, président de Promptu, pense que l’avenir est aux interfaces vocales :  » Aujourd’hui, c’est du Voice-to-SMS qui est annoncé ; demain, on pourra dicter du texte pour n’importe quelle application sur son mobile. Transcrire ses tweets sur Twitter, rédiger ses emails, modifier son statut Facebook, dicter ses rendez-vous ou ses notes – notre technologie peut tout faire. Et, parce qu’elle est orientée serveur, et 100% automatisée – donc pas de surveillance humaine derrière – elle peut être adaptée à des millions de clients. « 

Et il a déjà raison, Vlingo permet de mettre à jour son profil FaceBook vocalement …

L’AppStore n’a pas encore donné son feu vert à l’application, ne la confondez pas avec ShoutOut! qui n’est qu’une bannière défilante …

Pour découvrir Promptu :

Guerre dans la recherche vocale ?

De même qu’avec les ordinateurs, il semble que les outils de recherche d’information soient primordiaux sur le téléphone mobile. Et parce que le clavier restera minimal, la voix est l’interface la plus adaptée. Bill Scholz de l’AVIOS (American Voice Input/Output Society) pense ainsi que l’on va voir de plus en plus de services exploitant ce type d’interface.

Nous avons déjà beaucoup parlé des nombreux services d’annuaire qui ont suivi le pionnier Jingle avec son 1-800-FREE411, du 1-800-GOOG411 de Google au 1-800-CALL411 de Microsoft ou le 1-800-YellowPages d’AT&T. Yahoo! a réagi avec OneSearch et Vlingo, à l’application iPhone de Google.

A son tour Verizon annonce un accord avec Microsoft pour proposer de la recherche vocale à ses abonnés et Nuance propose, via Sprint et Rogers, un service aux abonnés de ces opérateurs.

En mars la Voice Search Conference devrait montrer que ce domaine est fort dynamique et le thème sera la “Voice Search War” …

A suivre …

Le mobile, futur de l’internet

Le Pew Internet Project vient de rendre public son troisième rapport sur le futur d’internet et annonce que le mobile en sera l’outil majeur.

Cette enquête, réalisée auprès de 578 acteurs d’internet et 618 actionnaires, proposait des scénarios pour 2020,

77 % affirment que les smartphones seront l’accès principal au réseau, et 64% pensent que les interfaces seront nettement améliorées, notamment en vocal, d’ici 2020. Si l’internet ne sera pas complètement modifié, il aura encore plus d’impact sur nos modes de vie, avec une progression importante du collaboratif (le fameux Web 2.0) mais aussi les mondes virtuels.

Dans le même temps, on a vu apparaître des outils de eCommerce sur les mobiles. Citons ShopSavvy, sur Google Android, qui scanne les codes barre, SnapTell, qui permet à l’iPhone de chercher des informations produits en les photographiant (une sorte de Shazam visuel fort impressionnant …), Frucall qui appelle un SVI pour saisir le code barre, mais aussi Yahoo oneSearch et Vlingo, qui utilisent la reconnaissance vocale.

Retrouvez l’étude intégrale sur VocalPlace .

Melodis pour iPhone

L’iPhone, qui a déjà vu plus de 10 000 applications, suscite beaucoup d’intérêt pour les applications vocales. Après Vocalia, Google, Vlingo, Cactus, AdelaVoice, iVoice … voici Melodis Voice Dialer !

Melodis n’est pas un nouveau venu dans ce monde, ils proposent déjà midomi, une application de recherche musicale qui permet de retrouver une chanson en la fredonnant (ce qui va plus loin que Shazaam).

Basé sur sa technologie Crystal Engine, cet outil serait plus efficace selon Rich Geruson, ancien de VoiceSignal. On peut voir la démo en vidéo, en attendant d’avoir l’application sur son téléphone.

Pour en savoir plus sur MELODIS

Vlingo devient gratuit

Pour faire suite au lancement de l’application de Google, Vlingo propose gratuitement son outil de reconnaissance vocale pour iPhone.

Déjà bien diffusé avec Yahoo sur OneSearch, cette application permet de chercher vocalement des cartes, des informations (via Google ou Yahoo), ses propres contacts et même dans les réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter.

Une fois de plus, il faudra prononcer à l’américaine, les versions localisées ne sont pas encore annoncées.

A télécharger sur iTunes