Nuance rachète Spinvox

Le marché de la dictée vocale sur mobile devrait être très porteur, les chiffres (150 milliards de messages vocaux échangés chaque année) sont là pour faire rêver.

Aussi Nuance, non content d’avoir lancé Dragon sur iPhone récemment, vient d’annoncer le rachat de Spinvox qui s’était bien illustré sur ce secteur avant de défrayer la chronique pendant l’été. Le coût de cette transaction s’élève à 102,5 millions de dollars, incluant 66 millions de dollars en cash et des actions de Nuance Communications pour une valeur de 36,5 millions de dollars.

Au passage Nuance récupère les intéressants contrats opérateurs signés par Spinvox : Alltel, Bell Mobility, Rogers Wireless, TELUS, Movistar, Optus, Vodacom, Vodafone Spain, Telstra, Skype …

Parlez à votre iPhone … suite !

Bonne nouvelle !

Il est possible de télécharger l’application Dragon de Nuance, même si elle est réservée au marché américain. Et cela vaut le détour car cette application est tout simplement REMARQUABLE ! Simple, intuitive (je ne vous expliquerai pas comment effacer un mot ou transmettre le texte, tellement c’est évident) mais surtout étonnamment efficace et rapide (bien que la transcription se fasse sur un serveur distant).

Il faut parler clairement, mais même si votre accent américain laisse à désirer, la transcription est quasi juste à chaque mot. Parfois Dragon se laisse à quelques dérivations poétiques …

Nuance ouvre là une voie qui montre l’avenir des interfaces des appareils qui envahissent notre quotidien. Et réussit à avancer dans le difficile exercice de la transcription, là où des acteurs comme Spinvox ont annoncé bien plus qu’ils n’en réalisaient. Au passage, Nuance serait en train de racheter Spinvox pour quelques 150 millions de $ (la société était valorisée 500 il y a peu …)

Il ne vous reste plus qu’à découvrir comment télécharger cette application et je vous laisse découvrir la ruse d’Alexandre Laurent sur l’excellent blog iphone et merci à Sylvain Comte de me l’avoir signalé !

Et, ensuite, cliquez ici :

N.B. de nombreux commentaires semble s’émouvoir du fait que l’application espionne leur carnet d’adresse. Or, renseignements pris, il s’agit bien d’un téléchargement par Nuance des noms (et seulement des noms, pas des numéros de téléphone ou emails) dans le but d’améliorer leur reconnaissance, beaucoup d’utilisateurs dictant des messages à l’attention de leurs correspondants. Par contre, il est clair que Nuance aurait pu communiquer plus clairement sur ses intentions, ce qui ne ressort pas du texte légal …

Mobile et voix la vraie convergence

Un article de VentureBeat semble avoir beaucoup d’échos outre atlantique. Son titre est évocateur : The next big thing in mobile is … voice ?

Si l’on constate que les applications web et les SMS ont pris le pas sur la voix, que d’autres usages comme twitter connaissent une impressionnante croissance, il n’en demeure pas moins que ces applications ont une durée de vie limitée. La principale difficulté vient des claviers et de nos doigts qui n’ont pas diminués de taille … Et le vrai changement réside plus dans les appareils que dans l’usage des moyens de communication. La parole demeure un média fondamental !

Or l’article de Michael Lambert, directeur marketing de Ditech Networks, constate que les technologies vocales ont fait de réels progrès ces dernières années. Il remarque aussi que le rachat de Jott par Nuance n’est pas plus innocent que l’émergence de Google Voice, de Google Voice Search ou l’implication de Microsoft dans TellMe et dans Vlingo de Yahoo. De nombreuses start-ups arrivent, comme Jingle, Yap!, Ribbit, Digitrad … ou le très controversé Spinvox.

Et la plupart de ces initiatives se concentrent sur des usages simples, centrés sur le besoin et efficaces. De la gestion d’agenda à la recherche d’information, en passant par le contrôle de la musique ou de tout l’appareil comme VoiceOver sur les derniers iPhones.

Mais certains outils étaient encore peu ergonomiques, peu intuitifs, impliquant mal les possibilités de l’opérateur. L’avenir est-il à ce niveau, avec des développements effectués au niveau du réseau, s’affranchissant ainsi des nombreuses différences des appareils … et ouvrant l’accès à tous les terminaux et non aux seuls non smartphones.

Spinvox toujours aussi surprenant

Spinvox vient d’annoncer un contrat pour apporter son offre de transcription aux 100 millions d’abonnés de Telefonica, l’opérateur espagnol.

Alors que l’on ne sait toujours pas quel moteur de reconnaissance vocale sert de base à Spinvox (aucun éditeur ne nous a confirmé être fournisseur), force est de constater que Christina Domecq continue de séduire les grandes compagnies téléphoniques comme les investisseurs (elle a levé 100 millions de $ auprès de Goldman Sachs, Blue Mountain Capital Management, GLG Partners et Toscafund Asset Management).

Ayant ouvert ses API, on devrait voir apparaître des applications dans différents services dont Twitter.

A suivre …

SpinVox ouvre ses API

Spinvox, innovateur dans le transcription vocale des SMS, annonce l’ouverture de ses API de son SpinVox Voice Message Conversion System à la communauté des développeurs. Une centaine de développeurs ont déjà souscrit sur la page dédiée, espérant profiter des quelques 30 millions d’utilisateurs de Spinvox.

De nouvelles applications, basées sur iPhone (Memo, pour prendre des notes), Nokia 60 (Speak-a-text) et Windows Mobile (Travel Blog pour tagger vocalement ses photos) sont attendues, certaines devraient être présentées au CTIA ces jours-ci.

On attend avec impatience de voir un opérateur français ouvrir ses portes à cette dynamique entreprise …

Promptu

SpinVox sera bientôt rejointe par Promptu, qui annonce l’application ShoutOut pour dicter ses SMS sur un iPhone ! Dans le même temps, on le rappelle, Nuance montrait Nuance Voice Control 2.0 et One Shot Entry … pour simplifier l’usage des mobiles.

Et cela montre que beaucoup commencent à penser que la commande vocale sera fondamentale sur les mobiles. Giuseppe Staffaroni, président de Promptu, pense que l’avenir est aux interfaces vocales :  » Aujourd’hui, c’est du Voice-to-SMS qui est annoncé ; demain, on pourra dicter du texte pour n’importe quelle application sur son mobile. Transcrire ses tweets sur Twitter, rédiger ses emails, modifier son statut Facebook, dicter ses rendez-vous ou ses notes – notre technologie peut tout faire. Et, parce qu’elle est orientée serveur, et 100% automatisée – donc pas de surveillance humaine derrière – elle peut être adaptée à des millions de clients. « 

Et il a déjà raison, Vlingo permet de mettre à jour son profil FaceBook vocalement …

L’AppStore n’a pas encore donné son feu vert à l’application, ne la confondez pas avec ShoutOut! qui n’est qu’une bannière défilante …

Pour découvrir Promptu :

Homélie en SMS

Le révérend John Kronenburg de l’église anglicane St Christophe de Hinchley Wood dans le Surrey, souhaitait mieux diffuser la bonne parole.

Il utilise maintenant les services de Spinvox pour transmettre une partie (environ 3 minutes) de son homélie en SMS et emails. Et il semble que les destinataires apprécient unanimement le service. Spinvox, dont nous avons souvent parlé, trouve là une dimension originale pour développer son offre basée sur le moteur HTK de l’université de Cambridge.

Quant à l’église elle espère apporter une aide à ceux qui ne peuvent assister … mais aussi séduire les jeunes générations par cette approche technologique résolument moderne.

Yap

Yap compte simplifier la vie des accros aux SMS, Twitter et autres outils mobiles nécessitant un clavier. Et pour ce faire, ils viennent de lever 6,5 millions de dollars, auprès de SunBridge Partners, Harbert Venture Partners et Pittco Capital Partners.

Dans ce domaine, on connaît déjà SpinVox, Jott ou PhoneTag (anciennement SimulScribe), la différence est que Yap n’utilise que la reconnaissance de la parole, avec son propre moteur. Et, comme par hasard, la première application sera pour … l’iPhone !

Yap a été finaliste du fameux TechCrunch40, et les premières béta version semblent prometteuses.

Igor Jablokov, co-foundateur et président, pense qu’il faut rester humble, mais que l’avenir est trop prometteur pour ne pas s’y intéresser.

Twitter avec son mobile

Vous connaissez Twitter ? Le système qui informe votre réseau de ce que vous faites et se propage beaucoup chez les bloggers et autres technovictimes … qui n’ont pas toujours un clavier sous la main …

Et bien le voilà en reconnaissance vocale !

Les premiers tests sont concluants, on ne sait s’ils utilisent une assistance comme Reqall ou SpinVox, le seul regret est que l’on ne peut voir le texte avant de le valider.

Le service est en beta privée, mais vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente.

La technologie est aussi proposée par leur partenaire Dial2Do :

SpinVox … encore !

Christina Domecq continue de nous étonner !

Tout d’abord en recrutant directement à Cambridge, Tony Robinson, professeur et entrepreneur, qui avait déjà apporté son expertise au projet. Dans le même temps, SpinVox regroupe ses équipes de recherche à Marlow, près du centre Automated Speech Recognition de l’université.

Puis en levant à nouveau 100 millions de dollars ce qui valorise SpinVox à plus de 500 millions de dollars.

L’objectif de plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs dès l’année 2009 semble atteignable.