Kapsys pense toujours reconnaissance vocale

La société d’Aram Hekimian, qui nous avait étonné en 2008 avec son GPS Kapten, revient avec une nouvelle idée originale : le smartphone pour personnes handicapées.

Présenté au Mobile World Congress, deux appareils SmartConnect et SmartVision proposent d’apporter une meilleure expérience aux déficients visuels. Tout en profitant du savoir-faire de l’entreprise autour des technologies vocales.

Smartconnect

Un simple bouton active la commande vocale pour appeler, dicter ou lire un SMS, mais aussi choisir ses applications. On trouvera aussi un lecteur de tag NFC, un GPS vocal (quand même), une application de secours avec géolocalisation, une loupe ou encore la transmission vidéo sans fil vers la télévision.

Ces appareils seront bientôt disponibles dans les réseaux des opérateurs.

Nouvelle recherche vocale dans les Windows Phone

Microsoft a présenté les nouvelles possibilités de recherche vocale de son Windows Phone et compte rattraper son retard par rapport à ses concurrents, Siri d’Apple et Google.

Sous le nom de code « Blue », la nouvelle version a été démontrée lors de la TechFest par Eric Rudder, chief Technical Strategy Officer de Microsoft. Plus rapide que l’actuelle, elle devrait se distinguer par sa qualité de reconnaissance vocale en environnement bruité.

Vous pouvez découvrir tout ceci dans la vidéo ci-dessous :

Cahuzac et la biométrie vocale

Voilà une affaire politique qui donne un nouvel éclairage au monde de la biométrie vocale. En effet si ces outils ont déjà été médiatisés par des films d’espionnage, et fort peu pour leurs usages commerciaux (la plupart par des banques), c’est maintenant la justice qui découvre cette opportunité de recherche de conviction à défaut de preuve (car dans de nombreux pays, dont la France, l’empreinte vocale n’est pas considérée comme une preuve légale).

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire suite aux allégations de la presse autour d’un enregistrement d’entretien téléphonique du ministre du Budget Jérôme Cahuzac, pendant lequel il aurait évoqué l’existence d’un compte bancaire en Suisse.

Et c’est grâce au logiciel de reconnaissance d’empreinte vocale Batvox de la société espagnole Agnitio, que les charges semblent devenir accablantes. Cet outil est réputé fiable à 95% selon Caroline Rey, ingénieur chez Agnitio.movie Detective Conan: Crimson Love Letter 2017 streaming

Un joli coup de publicité pour Agnitio ?

Google améliore sa reconnaissance vocale en silence

On se souvient de l’annuaire téléphonique gratuit 1-800-GOOG-411 qui furent les premiers pas de Google dans la reconnaissance vocale.

Pour améliorer son moteur, le géant américain compte à nouveau sur ses utilisateurs, en leur proposant de sous-titrer des films muets !

Il faut se rendre sur PeanutGalleryFilms.com avec le navigateur Chrome, choisir un film et parler clairement, en ajoutant les ponctuations.

La démonstration en images :

Google achète Neural Networks …

… et parie sur l’avenir du vocal grâce à la technologie de cette start-up canadienne, née sous l’impulsion de Geoffrey Hinton, professeur à l’université de Toronto et deux de ses élèves Alex Krizhevsky et Ilya Sutskever.

Reconnus pour leurs recherches en réseaux de neurones, ils ont démontré quelques opportunités en reconnaissance vocale comme en compréhension du langage naturel. Les deux étudiants ont aussi totalement modifié les performances de reconnaissance d’objets lors de leurs travaux …

Un nouvel élan pour la piste neuronale dans les avancées de l’intelligence artificielle !