Un prix pour Ray

Ray Kurzweil, pionnier de la reconnaissance vocale et de la reconnaissance de caractères, a été récompensé par The Economist pour son prix de l’innovation.

En 1974 il lançait Kurzweil Computer Products et son produit OCR avant de vendre le tout à Xerox et de se tourner vers la reconnaissance vocale pour sortir en 1987 le premier moteur à large dictionnaire. La version Kurzweil VoiceMed sera assez largement diffusée dans le monde médical américain.

L’intelligence artificielle est une passion pour Ray Kurzweil qui a aussi publié quelques livres dont The age of spiritual machines et The Singularity Is Near, étonnante vision de la fusion entre biologie et IA, ou l’homme qui valait trois milliards enfin réalité. (Au passage, fuyez la traduction française, navrante de médiocrité et au titre racoleur « Humanité 2.0, bible du changement » …)

Pour Noël … Roborover

WowWee, rx le leader mondial dans le domaine des robots de divertissement, cost vient d’annoncer la sortie en France de deux nouveaux robots jouets : Roborover et Joebot.

À destination des enfants à partir de 8 ans, healing ces deux nouveaux produits marquent une évolution notable des technologies utilisées jusqu’à présent dans les jouets : reconnaissance vocale et intelligence artificielle sont au rendez-vous … Roborover, le digne successeur du Tribot qui avait été un grand succès mondial à Noël dernier, est avant tout un compagnon de jeu pour les enfants.
Ce « robot aventurier » se déplace grâce à deux chenilles motorisées indépendantes. La présence de capteurs lui permet de détecter la taille des obstacles et de « décider » de les franchir ou de les contourner. Roborover est donc apte à explorer sont environnement de manière autonome. Le robot parle et réagit à la voix. De plus, le constructeur l’a doté d’une personnalité qui évolue au fil du temps qui prolongera l’intérêt du jouet aux yeux des enfants. Pour finir, ce robot est doté de nombreuses fonctions (projecteurs lumineux, jeux intégrés, télécommande, …) dont un mode spécial « suis-moi », équivalent d’un jeu de cache-cache entre l’enfant et le robot … Il sera vendu autour de 70 $.
La pub en vidéo (si vous ne la voyez pas, cliquez ici ) :
  Le Roborover devrait être vendu autour de 70€.

Mindscape sauve NaBazTag

Vous connaissez le lapin communiquant si craquant ?

NaBazTag lancé par Violet en 2005, doué de parole, ne s’était pas assez reproduit. Seuls 150 000 exemplaires avaient trouvé leur foyer et la société ne trouvait pas son second souffle.

Mindscape, éditeur de jeux, pense qu’il sera un excellent vecteur de sa croissance, notamment pour accompagner les jeux en ligne et le développement des communautés.

Souhaitons leur bonne chance !

Une solution à la tour de Babel ?

Si la confusion des langages à pu être source du pouvoir, elle est un frein aux activités de renseignements … de tous ordres. Aussi on notera que cette même semaine deux start-up du langage sont financées par deux acteurs du renseignement !

EnglishCentral, spécialiste de l’apprentissage des langues sur internet par Google Ventures et Carnegie Speech par In-Q-Tel, le fond d’investissement de la CIA.

Nokia, Microsoft, Google et la reconnaissance vocale

Nokia lance la semaine prochaine un smartphone avec reconnaissance vocale embarquée, le N97 Mini. Ce sera le premier appareil avec les services de commande, recherche, écriture de SMS proposés par Vlingo. Cette offre est déjà proposée sur Nokia Ovi, le portail d’applications, et a été téléchargé par 2 millions d’utilisateurs.

Google change aussi les règles dans la recherche comme le référencement (SEO). Les solutions de reconnaissance vocale sont disponibles sur les OS majeurs (Blackberry, iPhone et Android) et s’appuient fortement sur la géolocalisation. Et devrait bientôt annoncer de nouvelles fonctionnalités pour Square …

Avec Microsoft qui annonce, pour l’Intrepid de Samsung, l’intégration de la recherche vocale avec BING, Google et son Android 2.0, que Verizon met en avant, on voit bien que le mobile commence à tirer le marché des technologies vocales.

Verizon compte sur Android

Verizon a lancé un site promotionnel assez agressif … contre l’iPhone !

Le 30 octobre (date qui se comprend en décodant un affichage très geek en binaire …), ils proposent de découvrir les avantages des téléphones sous Android 2.0 qui se distinguent par … leur capacité à prendre des photos de nuit, utiliser des widgets, …

Et le message est clair … avec la police en reflet à la Apple, les messages commencent par « I don’t … » la conclusion étant : « Droid Does » !

Le Droid serait le nouvel appareil développé par Motorola pour Verizon.

A suivre …

Le marché de la recherche téléphonique se réveille

Voilà qu’une société belge vient bousculer le marché du renseignement téléphonique avec une offre gratuite, le 3999. Pour assurer son fonctionnement, le service sera vendu 96 euros par an aux professionnels qui voudront promouvoir leur visibilité.

Dans un marché qui s’est fortement concentré après la disparition du 12, dominé par le Numéro (118218) et France Télécom (118 712), tout en décroissant en volume (120 millions d’appels quand le 12 en assurait 270 …), voilà qui va être intéressant !

On se demandait quand de telles offres arriveraient, depuis qu’aux USA nous avions vu fleurir les Jingle, Goog411, TellMe … décidés à prendre des parts de marché à AT&T.

L’IFOP publiait mardi un sondage indiquant que 55% des français trouvent les renseignements téléphoniques trop chers, aussi cette offre arrive à point. France Télécom en profitera t’il pour rappeler qu’à côté de son 118 712 il a le 118 710, gratuit et en reconnaissance vocal lui aussi.

A l’usage, le service est cependant perfectible … et donnera du grain à moudre aux détracteurs des technologies ! Le message d’accueil est agréable, bien qu’un peu long et on fera le même constat sur d’autres messages du scénario. Les temps de latence sont aussi assez agaçants et, comparé à d’autres services vocaux, on se demande pourquoi. Enfin quelques reformulations oublient de bien poser une question quand ils attendent une réponse … aboutissant alors sur un message standard d’échec.

Cependant, en comparant plusieurs services, ce matin tôt, force est de constater que si l’ergonomie mériterait d’être repensée, l’on obtient les mêmes résultats qu’avec les 118.

Cegid installe Nuance

Le groupe Cegid qui édite un grand nombre de solutions logicielles dédiées à la performance et au développement des entreprises gère près de 3 000 appels chaque jour.

Aussi ont ils choisi une solution d’identification et routage des appels, en reconnaissance vocale, avec Nuance et l’aide d’Activeo, partenaire technologique de Cegid depuis 2003.

Le robot chanteur de Yamaha

Avec ses cheveux verts et sa voix de crécelle, tadalafil on ne sait pas encore si elle saura envahir les plateaux télé, mais HRP-4C est le premier robot chanteur proposé par Yamaha.

Conçue pour promouvoir et développer la technologie de synthèse vocale maison, Vocaloid, elle chante et parle en japonais.