Nuance rachète enfin Zi Corp

Après plusieurs tentatives, Nuance réussit à acquérir Zi Corporation, spécialiste de la recherche et de la publicité sur mobiles.

L’acquisition se fait à hauteur de 35 millions de dollars, 17 en numéraire et 18 en rachat d’actions.

Pour Steve Chambers, c’est un acte important dans l’innovation pour les clients de Nuance. Et cela montre bien que la publicité sur les mobiles est un axe stratégique pour les années à venir.

Telenav enrichit le G1

TeleNav propose son outil de navigation sur le mobile à la norme Android, pour 9,99$ par mois.

L’outil de navigation proposé en standard étant limité, Telenav propose l’équivalent des meilleurs GPS du marché, en ajoutant la reconnaissance vocale, les alertes trafic, 10 millions d’adresses professionnelles, les prix carburant, la météo, les restaurants … le tout en 3D avec les indications vocales de changement de direction.

L’application est disponible sur le site Telenav et bientôt sur Android Market.

La rançon de la gloire

Amazon est tellement importante qu’elle attise les appétits. Nous avons déjà évoqué les premières réactions à la fonction de synthèse vocale du Kindle, voilà qu’après Guilde des Auteurs c’est le président du lobby des auteurs américains qui demande que les machines qui lisent à voix haute des livres électroniques payent des droits supplémentaires.

Car ils estiment que cela fait concurrence à la vente de leurs livres audio. Ce qui est surprenant c’est qu’ils ne s’en rendent compte que maintenant. Car cela fait longtemps que des outils permettent de lire un texte sur un ordinateur, que des livres sont disponibles sous forme numérique et donc que « leurs droits » sont bafoués …

D’ici à ce que la Guilde des Auteurs ait envie de oursuivre Acapela, Nuance, Loquendo ou VoiceCorp … il n’y a qu’un pas ! Car le texte publié dans le New York Times laisse comprendre qu’ils souhaitent un droit général pour taxer toute innovation technologique sans laquelle ils pourraient gagner plus d’argent…

1ère bougie pour TELL ME MORE

L’école de langues en ligne TELL ME MORE a été ouverte en février 2008, l’occasion de faire un premier bilan de cette intéressante initiative.

Avec plus de 2 000 heures d’apprentissage, 10 000 exercices, 35 types d’activités et, en prime, un coach parfaitement bilingue, il y a de quoi séduite. Pour preuve, sur les quatre derniers mois, le nombre d’inscriptions a été multiplié par quatre par rapport aux 8 mois précédents !

On s’en doutait, l’anglais (américain ou britannique) reste la langue la plus plébiscitée (78% des apprenants).

Auralog, pionnier de l’usage de la reconnaissance vocale appliquée à l’apprentissage des langues étrangères innove donc avec cette approche efficace et ludique, les apprenants ne s’en lassent pas : ils travaillent en moyenne 1h40 par semaine online (sans compter le travail personnel parallèle). 99% d’entre eux participent aux classes de conversation en ligne, en complément des exercices, permettant ainsi une mise en pratique des acquis avec des interlocuteurs internationaux ! En moyenne, à la fin de chaque formation, les apprenants atteignent le niveau B2 du Conseil de l’Europe.

Ernst & Young automatise son standard

Le cabinet français Ernst & Young (Audit, conseil, droit et fiscalité, transactions) regroupe près de 5000 collaborateurs. Afin d’optimiser l’accueil téléphonique et d’accroître la productivité de l’ensemble des collaborateurs, ils se sont équipés d’une solution Wel’ Com de TLMcom

Un annuaire vocal de 5000 personnes et services unifié en LDAP avec une 4760 d’Alcatel et une base Active Directory permet ainsi de traiter efficacement les appels de collaborateur à collaborateur. Jusqu’alors la mise en relation était réalisée par le standard. Désormais, en composant un numéro interne unique, également accessible depuis l’extérieur (connu uniquement du personnel Ernst & Young), il est possible de joindre toute personne de l’entreprise en prononçant simplement son nom. La serveur Wel’ Com effectue alors le transfert vers le poste associé du collaborateur reconnu.

Outre le gain de temps réalisé grâce au serveur vocal, la charge de travail des hôtesses d’accueil a ainsi diminué de 30%. Grâce à cette plus grande disponibilité, l’accueil physique des visiteurs s’est amélioré et contribue à renforcer le professionnalisme et le sérieux du cabinet Ernst & Young. Ce projet a été mis en œuvre en partenariat avec NextiraOne.

Emma

Le W3C est très actif ces derniers temps, autour des technologies vocales. Après le PLS, qui simplifie l’usage du vocal tant en synthèse qu’en reconnaissance, voici, avec l’agréable nom d’Emma, une recommandation pour le multimodal.

Ce Extensible MultiModal Annotation Markup Language, que l’on aimera donc continuer d’appeler EMMA, es un langage évolué de développement d’actions multi-modales incluant les technologies vocales et améliorant les interactions. Cette forme de XML permet d’annoter les données reçues (avec un score de confiance, par exemple) avant de les transmettre à la plate-forme vocale.

L’objectif est de rendre plus accessible les services web, quelque soit l’outil et la forme d’interaction (vocale, stylet …), dépassant les limites du couple clavier / souris habituel.

Loquendo annonce que son serveur MRCP supporte dès à présent le standard EMMA et Daniele Sereno explique que « cela facilitera grandement le développement des applications et encouragera l’innovation tout en améliorant la compétitivité des entreprises ». Loquendo MRCP Server already supports the EMMA standard – enabling your platform to be EMMA compliant, and thereby enhancing the functionalities and interoperability of your speech-enabled and multimodal applications.

C’est le groupe MultiModal Interaction Working Group qui a défini EMMA, vous pouvez retrouver les spécifications ici :

Yahoo Mobile c’est pour Mars

Nous avions parlé de la version US, voici arriver en Europe, en version bêta, le service Yahoo! Mobile développé pour l’iPhone, mais aussi pour les smartphones Nokia, RIM, Samsung, Sony Ericsson et Motorola. Une version accessible depuis les téléphones mobiles compatibles à l’adresse http://mobile.yahoo.com/.

Au menu de ce service figurent :

  • le moteur de recherche Yahoo! oneSearch
  • les infos du jour via Yahoo! Actualités
  • Yahoo! oneConnect incluant l’accès aux webmails, aux réseaux sociaux, Yahoo! Messenger, Yahoo! Carnet d’adresses, Yahoo! Agenda
  • Yahoo! onePlace, un agrégateur de flux RSS

Avec en plus pour les smartphones :

  • Yahoo! oneSearch Reconnaissance vocale, un outil de … reconnaissance vocale
  • Des Widgets à rajouter ou à supprimer selon vos envies
  • La version intégrale de l’explorateur Opera Mini 4.2

Le lancement définitif est prévu fin mars pour le Web mobile et l’iPhone, mais fin mai pour les smartphones. « Yahoo! Mobile permettra aux utilisateurs de créer leur propre porte d’entrée vers Internet sur leur téléphone mobile afin de mieux découvrir, de se connecter et de rester informé auprès de leurs proches et des sujets qui leur sont importants » souligne Marco Boerries, Executive Vice-Président de Yahoo! Connected Life.

Microsoft vous aide à réciter

Le nouveau logiciel pour terminaux mobiles de microsoft s’appelle Recite … et il vous permet d’utiliser votre voix pour mémoriser des informations.

En pressant le bouton « Remember » on enregistre son idée, le logiciel de reconnaissance vocale l’indexera alors pour le retrouver aisément avec les critères énoncés.

Téléchargez-le ici :

AFRC 2.0 … Feedback

dossantos.jpgFeedBack 2.0 présenté par Eric Dos Santos qui nous explique que les humains ont toujours aimé discuter et que l’époque des mass média est révolue … Aussi, puisque tout un chacun peut s’exprimer sur internet, il convient de coordonner son image de marque soi même. La plate-forme FeedBack 2.0 permet de proposer un espace de dialogue, qui satisfait les consommateurs et apporte un riche enseignement au marketing. La SNCF a ainsi bien dynamisé sa marque, amélioré la considération perçue par ses clients.

c2C.jpgDans la même veine, C2C filiale de Cofidis, spécialisée dans le crédit responsable (étonnant adjectif …) a invité ses clients à collaborer à la nouvelle version du site web avec donnez-votre-avis.fr. Un usage intéressant, mais pas franchement bouleversant, du web participatif.