Nuance signe avec Samsung … et pense aux francophones !

Samsung Electronics à signé un contrat pluriannuel portant sur l’ensemble des applications de la gamme Nuance Mobile.

En optant pour les solutions vocales mobiles de Nuance, Samsung simplifie et optimise l’utilisation de ses téléphones portables, applications et services. Ce nouveau contrat prévoit entre autres l’exploitation des solutions de synthèse vocale de Nuance permettant notamment la lecture audio des messages texte. VSuite, la solution universelle de commande vocale de Nuance, garantit le mode mains-libres, l’accès d’une seule pression d’un bouton aux fonctions du téléphone et la commande vocale. Quant à la solution de reconnaissance vocale VoiceMode de Nuance, elle simplifie et accélère la saisie de texte dans les applications embarquées. Une simple pression sur un bouton permet de dicter du texte en langage naturel, au rythme d’élocution habituel.

Nuance annonce aussi l’adaptation française de son service de recherche et de communication pour terminaux mobiles.

Les clients canadiens de Rogers Wireless seront les premiers à bénéficier de la version francophone de Nuance Voice Control, service simple et rapide de numérotation vocale, de consultation de contenus Web et de dictée d’e-mails. Les commandes en langage naturel de Nuance Voice Control confèrent une interface vocale aux terminaux mobiles et à leurs applications, rendant ainsi possible la saisie de données dans l’agenda, la dictée des contacts, la lecture de fichiers musicaux, l’obtention d’itinéraire ou encore la recherche d’informations sur le Web (coordonnées d’entreprises, actualités, prévisions météorologiques, cours de la bourse, résultats sportifs, etc.). Le service permet également de dicter aux smartphones des e-mails et messages texte, lesquels sont retranscrits instantanément, prêts à être envoyés. Dans un premier temps, la version francophone du service sera limitée à certains modèles BlackBerry, dont les modèles 8800, 8310 et 8110, puis étendue aux périphériques Windows Mobile, quelques semaines plus tard.

La poste australienne économise …

En installant un service à reconnaissance vocale, la poste australienne annonce avoir économisé un demi million de dollars et permis à ses agents de se concentrer sur les questions complexes.

Avec 10 000 appels par jour, le challenge était important pour Inference Communications. 1500 appels sont traités en automatique, un peu plus rapidement et sans délai d’attente. Seuls les appels posant des questions hors champ sont transférés aux agents. Et l’économie réalisée est mesurée sur le temps dégagé pour les agents affectés à des tâches à valeur ajoutée supérieure.

Recherche nomade

La conférence VoiceSearch s’est tenue sur la côte ouest … quelques éléments clés.

La recherche d’information semble le premier service à décoller et ce n’est pas Google qui dit le contraire. Matt Waddell, responsables des produits mobiles, voit une forte augmentation des requêtes.

Si le 411 n’avait pas évolué depuis 40 ans, les nouveaux services en reconnaissance de la parole remportent un véritable succès. Collin Holmes, directeur produit chez V-Enable, appelle 411 la nouvelle ère des services. Kevin Mazzatta, de ChaCha search, dit que « il est nécessaire d’apporter de l’intelligence aux recherches … à commencer par la compréhension de la parole ! »

Tous les orateurs se sont accordés sur le fait que la recherche d’informations locales allait exploser dans les mois à venir … avec l’implication des points de vente et la diffusion de facilitateurs, du code barre aux systèmes vocalisés.

Sync donne de l’élan à l’industrie

Le système embarqué co-développé par Ford et Microsoft, suscite les appétits des industriels. Enfin !

Car cela fait bien des années que tous les acteurs étudiaient des solutions (on se souvient de Egery, entre PSA et Vivendi, on voit quelques haut de gamme suréquipés) … mais aucun n’avait franchi le Rubicon.

Avec un appareil à 400$, Ford et Microsoft on établit le standard de fait et se positionnent en leaders de la reconnaissance vocale embarquée.


Pioneer prépare son AVIC-F500BT, Kenwood dit que les consommateurs réclament ces produits et Alpine annonce y travailler, et reconnait que Sync a brisé les schémas. Ce qui sous-entend qu’ils ont perdu une bataille … et vu les investissements marketing autour de Sync (250 M$ pour le premier trimestre …), on se doute que la suite ne sera pas aisée. Ford prévoit d’en placer 1 million avant début 2009 …

C’est une nouvelle preuve que les services peuvent devenir de forts vecteurs d’adoption pour l’industrie et l’importance de l’engagement de Ford montre que c’est leur stratégie.

Nous vous conseillons un détour sur le site de Sync :

Au fait, Ford a conclu un accord d’exclusivité avec Microsoft … qui arrivera à échéance dans 6 mois …

Facebook à la voix ?

Naviguer vocalement dans Facebook ou Myspace ? C’est possible grâce à Tazti !

Le Voice Tech Group a annoncé le lancement de son application de vocalisation adaptée à Facebook et Myspace. On peut se connecter, chercher de l’information, dans ces sites, mais aussi dans quelques autres services renommés : Google, Yahoo!, MSN, ASK, AOL Video, Wikipedia, YouTube, eBay, Amazon, Flickr …

Et pour ceux qui aiment aller plus loin, il est possible de créer ses propres commandes pour ouvrir une page précise … ou piloter iTunes !

Développé pour Windows Vista ou XP … on peut aussi le faire fonctionner sous MAC avec puce Intel et Parallels.

On le teste et on en reparle vite !

Pour télécharger :

ChaCha aussi s’intéresse au local

Quand on dit que la recherche est le vecteur des nouveaux services mobiles !

Voici ChaCha, startup de 2006 dont l’idée de base est de faire de la recherche assistée. Souvenez-vous, SVP 11 11 … cela ne date pas d’hier et a rendu de fiers services.

Et voilà Scott Jones qui montre que son service attire de nouveaux abonnés … et évolue vers le mobile ! Plus besoin d’un écran, on peut maintenant poser une question en appelant le 242 242. Pour l’instant en texte seul, le service pourrait devenir vocal bientôt.

Et la présentation propose de demander « où se trouve le plus proche magasin vendant de bons vieux vinyls ? » Cette question semble ne pas poser de problèmes aux agents de ChaCha … et sortir des résultats absurdes sur les moteurs de recherche habituels … ou presque (un moteur plus européen nous a sorti des infos pertinentes …)

Microsoft bientôt sur iPhone …

Microsoft est de plus en plus actif dans les services aux mobiles. Ainsi les équipes de l’exTellMe annoncent avoir sérieusement étudié le tout nouveau kit de développement d’Apple pour son iPhone. Ainsi, celui qui reste le plus grand développeur de solutions sur MacOS, avec 350 millions de $ de revenus, devrait bientôt proposer ses premières applications vocales !

Ainsi Mike McCue expliquait au magazine Fortune que son équipe était très enthousiasmée à l’idée de pouvoir présenter la première application à reconnaissance vocale développée à partir du SDK officiel.

A suivre de près …

SpinVox … encore !

Christina Domecq continue de nous étonner !

Tout d’abord en recrutant directement à Cambridge, Tony Robinson, professeur et entrepreneur, qui avait déjà apporté son expertise au projet. Dans le même temps, SpinVox regroupe ses équipes de recherche à Marlow, près du centre Automated Speech Recognition de l’université.

Puis en levant à nouveau 100 millions de dollars ce qui valorise SpinVox à plus de 500 millions de dollars.

L’objectif de plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs dès l’année 2009 semble atteignable.

iPhone

Une nouvelle piste pour la reconnaissance vocale sur iPhone.

AT&T propose une application de navigation vocale, avec Speech Mashups, une application composite développée par son laboratoire de recherche, s’appuyant sur son moteur WATSON.

Contrairement à d’autres approches, il s’agit là d’un mashup, une application hybride et ouverte aux développeurs qui pourront ainsi proposer aussi leurs services.

La démo en vidéo ici

NinSight continue …

A peine lancées, medical les nouvelles chaînes TNT IDF1 et NRJ Paris choisissent la Solution SPARK de Ninsight !

Spark est un outil évolutif « nouvelle génération » de diffusion TV intégrant un MAM (Media Asset Management), répondant aux problématiques de production et de diffusion dite « Tapeless ». Avec sa solution Spark, there NINSIGHT est au cœur de l’évolution du paysage télévisuel local et régional et les deux exemples franciliens, IDF1 & NRJ Paris en sont la parfaite illustration.

Pour en savoir plus sur Spark :