Telisma au pays des Boers

Telisma continue d’innover dans les régions négligées par les acteurs traditionnels et propose, en partenariat avec CatchWord, deux nouvelles langues : l’anglais sud africain et l’Afrikaans.

La reconnaissance vocale devient donc disponible dans cette région économiquement dynamique (42 millions de mobiles et forte croissance), pour toutes les plate-formes partenaires: Avaya, Cisco, Envox-Syntellect, Genesys, HP, Holly, OnMobile, Voxeo…

Portail vocal et satisfaction client

Vocabase, Telisma, Nextiraone et Genesys vous donnent rendez-vous le 28 avril matin à la Défense, pour parler de « Portail vocal et satisfaction client dans le secteur financier, les clés du succès ».

Genesys présentera iCFD, son service vocal d’accueil unifié de l’entreprise, Vocabase les dernières évolutions des serveurs vocaux, Telisma son approche sur le langage naturel.

Un témoignage de Fidelia Assistance sur l’intérêt et les résultats d’unportail vocal à reconnaissance de la parole.

Pour voir le programme complet ou vous inscrire.

Telisma parle Afrikaans

Après avoir apporté de nombreuses solutions en Inde, Telisma ajoute l’Afrikaans et l’anglais sud africain à son offre, avec l’aide de CatchWord.

Le marché sud africain est fort dynamique, avec 39 millions de mobiles et une croissance rapide.

“Nous nous sommes rapprochés de CatchWord dans l’esprit d’ouverture de la stratégie de Telisme. Avec nos expertises conjointes, cette alliancepermettra d’accélerer le développement de solutions de reconnaissance de la parole dans les pays d’Afrique du Sud, comme le Swaziland, le Lesotho, la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe et le Mozambique.” explique Eric Le Flour, co-fondateur de telisma.

Crée en 2002, CatchWord est une SpinnOff de l’Université de Stellenbosch, spécialisée dans le développement de solutions multi-lingues, l’indexation vocale et les systèmes d’apprentissage comme MelfaProject.

Pour découvrir CatchWord :

Avaya affirme ses ambitions

Ce n’est pas parceque l’on est le leader mondial sur le marché des centres d’appels (avec 38% des parts de marché), qu’il faut se reposer su ses lauriers. Aussi Avaya entend être de plus en plus présent sur ce secteur en France et en profite pour annoncer un partenariat avec Telisma.

« Avaya a constaté que les portails vocaux et la reconnaissance vocale sont de plus en plus présents dans les stratégies de relation client des entreprises en vue de simplifier l’accès aux entreprises et de fluidifier les prises de contacts », souligne Eric Buhagiar, Directeur du Marketing d’Avaya France ; « Nous sommes fiers de compter dorénavant parmi les références du programme d’interopérabilité de telisma »

Avaya confirme par ailleurs sa reconnaissance des acteurs du marché en ayant récemment participé aux Palmes d’Or de la Relation Client (les vidéos sont ICI) en tant que membre du jury et récompensé les personnalités qui ont marqué cette année le secteur de la relation client en France.

Pour en savoir plus :

Conférence à l’ATelieR

Jeudi dernier, Activeo, Genesys et Telisma organisaient un atelier sur les solutions de portail vocal et de self-service.

Frédéric Jurain, Directeur Associé – Activeo, a commencé en rappelant que les technologies vocales existent depuis 25 ans … avec des perceptions variables. L’important est de chercher l’optimisation de la satisfaction client tout en cherchant à réduire les coûts, ce qui est souvent la motivation première de l’automatisation, tout est donc une question d’équilibre. Equilibre entre satisfaction et qualité de service, personnalisation et mécanisation, disponibilité et relation humaine. Les taux de réussite se sont accrus, grâce à une meilleure ergonomie et à une bonne réflexion sur le projet et les attentes client.

Il est donc nécessaire de statuer sur la « stratégie vocale » du projet.

Rémy Claret, Responsable avant-vente de Genesys, a pris le relais pour présenter iCfd, une approche intelligente de olutions pour centres de contact.

L’enjeu c’est de maximiser la qualité de service et accompagnant le client. Trouver l’équilibre entre self-service et service assisté n’est pas une tâche aisée pour les entreprises. C’est l’objet donc de l’offre iCFD (intelligent Customer Front Door), le service vocal d’accueil unifié de l’entreprise.

Il y a 15 ans, on attendait d’un SVI qu’il réponde à la charge, il y a 10 ans qu’il soit transactionnel, puis pertinent. Aujourd’hui on en exige une expérience client maximale. Aussi cette nouvelle approche se propose de collecter les motifs d’appels pour les router au mieux en fonction des disponibilités, mais aussi de l’historique client, des offres du moment … Un exemple intéressant de mise en oeuvre, c’est le 3654 d’Air France.

Vincent Philbert, Directeur commercial de Telisma, a alors expliqué que le langage naturel est sans doute la réponse aux besoins actuels des SVI. En apportant simplicité et souplesse, c’est le meilleur levier de performance pour les centres d’appels. A cela quelques exemples, de Fidelia, qui améliore de 20% la prise en charge des incidents en reconnaissant vocalement le numéro d’immatriculation à Generali qui a vu ses taux de raccrochés baisser de 30% et la satisfaction client augmenter.

Parler est naturel, aussi le langage naturel fait partie des piliers technologiques qui répondent aux enjeux forts de la relation client.

Et pour finir avec une touche d’humour, Vincent Philbert a passé une vidéo que nous affectionnons aussi … merci Brenda !

Telisma racheté par OnMobile Global

OnMobile Global, basée à Bangalore, a conclu un accord pour acquérir 100% des parts de Telisma SA, pour un montant non dévoilé.

OnMobile propose des services à valeur ajoutée pour les opérateurs, grâce à sa plate-forme multimodale et réalise 15% de son CA hors Inde, avec un modèle économique centré sur le partage de revenus.

C’est la seconde acquisition d’une société française, après Vox Mobili en septembre dernier.

Pour tout savoir su OnMobile :

Telisma et Telesoft

Telesoft Technologies et Telisma annoncent la nouvelle génération des serveurs vocaux à reconnaissance vocale.

La plateforme OKEFORD de Telesoft Technologies est capable de gérer les volumes importants des opérateurs, jusqu’à 3360 appels simultanés et 500 000 appels à l’heure !

Ce sont ces capacités qui ont incité Laurent Balaine à nouer cet accord, notamment pour développer les offres en Inde.

Plus sur Telesoft :

Le communiqué de Telisma.

Holly Connects … maintenant avec Telisma

Alors que nous annoncions que Holly Connects obtenait la classement envié Quadrant magique du Gartner, les voilà déjà en Europe grâce à un partenariat avec Telisma.

Cet accord permettra aussi à Holly Connects de se développer en Inde où Telisma commence à être fortement présent.

Lance Berks, président et co-fondateur de Holly Connects voit dans cet accord une ouverture de son offre aux langues parlées par quelques 2 milliards d’individus …

36% de croissance pour le vocal ?

La reconnaissance vocale joue un rôle important dans un nombre grandissant de services. Et avec la croissance du marché des télécommunications, Global Industry Analysts pense que cela donnera une croissance annuelle de 36%.

Le marché devrait atteindre 7,8 milliards de $ d’ici 2010, dont 91% seront faits par les USA et l’Europe. Et la reconnaissance vocale, qui en est le plus grand segment, sera portée aussi par la forte progression des puissances de calcul.

L’étude cite les acteurs majeurs : Acapela Group, Active Voice, AT & T Labs, BeVocal, Edify Corporation, Fonix Corp, Genesta, IBM Voice Systems, Intel Corporation, Intervoice, iVoice, Lucent Speech Solutions, Microsoft, Nortel Networks Corporation, Novauris, Nuance Communications, Philips Speech Processing, ScanSoft, Sensory, Speech Interface Group of MIT Media Lab, Telephonetics Interactive Voice Systems, Telisma, Vocollect, VoiceGenie Technologies, VoiceVantage, Voxeo Corporation, Voxify, Voxware, et Wizzard Software.

Si vous avez 3950$ (cela ne fait plus beaucoup, en euros …) vous pouvez acheter l’étude ICI

Telisma et Persay

Quand on vous dit que la biométrie vocale a de l’avenir !

Après l’annonce Prosodie VoiceTrust, voilà Telisma qui unit ses efforts à Persay.

Persay, d’origine israélienne, propose des solutions d’authentification vocale depuis plusieurs années, pour contrôler ou simplement reconnaître, de façon non intrusive.

Laurent Balaine, président de Telisma, annonce ainsi que ce partenariat permettra « d’offrir à nos clients l’option d’authentification vocale la plus efficace et accessible ».

Persay