Acapela fait parler la TNT

Afin de faciliter la vie des mal-voyants, pilule la ONCE (organisation espagnole très dynamique) a fait développer le TV Speak à Code Factory.

Cette solution vocalise les informations de la TNT, sale avec la synthèse vocale Acapela sur le téléviseur et donne accès aux chaînes, guides TV, téletexte, enregitrement … et coûte 275 €.

Le logiciel est compatible avec windows XP, Vista et Seven. A trouver sur le site CECIAA

ODIMO fait jouer les déficients visuels

Une petite fille qui s’est mise en tête d’inventer une solution pour sa grand-mère qui ne pouvait plus faire ses mots croisés toute seule.

Le résultat, créé par Brainbox & Company, est une console de jeux aussi simple qu’intuitive, qui révolutionne les loisirs pour les déficients visuels en leur permettant de continuer à jouer à leurs jeux – mots croisés, mots fléchés, jeu de carte, de dés ou Sudokus.

odimo.jpeg

ODIMO s’appuie sur les technologies vocales pour créer un véritable dialogue et une remarquable interactivité. Pas besoin de lire, ni d’écrire… il suffit d’écouter, de réfléchir et de parler.

La synthèse de la parole Acapela vocalise toutes les informations audio et transmet de façon intelligible et naturelle les informations au joueur qui donne ses réponses en retour via la reconnaissance de la parole. L’ergonomie de la console a été élaborée en collaboration avec de nombreuses associations, des malvoyants et une ergothérapeute.

Pour en savoir plus : ODIMO

Le vocal au secours du recouvrement

Acapela, DBscape, Ellipsa et OnMobile oragnisent demain une journée consacrée aux enjeux du vocal dans le monde financier ainsi qu’aux solutions de recouvrement automatisé.

Programme :

  • 9h00-9h30 : Accueil petit-déjeuner
  • 9h30-9h50 : Les enjeux et tendances de la relation client dans le secteur financier (Ellipsa)
  • 9h50-10h30 : VocaBase, solutions et références dans la conception et l’exploitation de portails vocaux (DB Scape)
  • 10h30-10h45 : Pause
  • 10h45-11h05 : Un service vocal interactif en langage naturel pour accueillir vos clients (OnMobile)
  • 11h05-11h30 : La synthèse vocale, porte-parole de votre entreprise en voix standard ou créée à vos couleurs se décline sur vos serveurs, sur iPhone et pour les avatars de vos sites web (Acapela)
  • 11h30-12h00 : Etudes de cas, Coface Services
  • 12h00-12h30 : Démonstration

En période de crise économique, le recouvrement des créances constitue un des enjeux importants des entreprises B2C. Fruit de la convergence des technologies vocales, de la téléphonie et de l’internet, les portails vocaux offrent leur permettent d’interagir avec leurs clients débiteurs par de nouveaux canaux mobiles et interactifs de communication. Les premiers retours d’expérience démontrent une augmentation significative de l’efficacité du processus de recouvrement associée à une réduction substantielle de son coût


L’après midi se déroulera comme décrit ci-dessous :

  • 13h30-14h00 : Accueil
  • 14h00-15h00: Le recouvrement de créances, une problématique récurrente pour les entreprises B2C (Ellipsa)
  • 15h00-15h30 : La vocalisation des informations personnalisées pour l’automatisation des relances (Acapela )
  • 15h30-16h00 : Pause
  • 16h00-16h30 : Application “recouvrement de créances” (DB Scape)
  • 16h30-17h00 : Etudes de cas, Santander Consuler Finance et Témoignage client Coface Services

Cette journée se déroulera à l’hôtel Prince de Galles (33, avenue Georges V, Paris) de 9h à 17h.

Il est encore temps de vous inscrire : Cliquez ici

Prizmo, l’OCR pour iPhone

Creaceed nous a déjà surpris avec Vocalia et recommence avec Prizmo solution de scanning et d’OCR.

Que vous ayez besoin de conserver et transmettre un document, un tableau blanc de réunion ou tout simplement envie de vous simplifier la saisie des cartes de visite, cette application est faite pour vous.

Mais ne vous attendez pas à une application simpliste comme il en traîne sur l’AppStore, celle là est soignée, avec même des commandes vocales pour prendre la photo, la synthèse vocale Acapela pour lire ce que l’OCR en 10 langues a reconnu, des liens vers Dropbox, google translate, l’optimisation pour l’écran Retina (iPhone 4) …

Voici une vidéo de présentation

La qualité à un prix, €7,99 (ajouter €2,39 pour une voix de synthèse) et se trouve sur l’Appstore ICI.

d-fabric enrichit le catalogue Acapela

Avec l’acquisition de la société d-fabric, advice Acapela offre aux éditeurs une solution de production de contenu audio.

Acapela group, cialis expert en solutions vocales, sale se dote d’une nouvelle compétence avec l’acquisition et l’intégration d’un savoir-faire complémentaire dans la gestion du contenu audio. d-fabric, une société suédoise spécialisée dans l’extraction automatique, le traitement et la fourniture d’édition audio, rejoint le groupe qui élargit ainsi son offre de services auprès des agrégateurs de contenu et des éditeurs.

Alors que la production de contenu audio est devenue, pour tous les éditeurs, un enjeu stratégique qui rime avec monétisation, Acapela se positionne comme un acteur clé dans le domaine de la production de contenu, en proposant une puissante solution pour transcrire automatiquement n’importe quel texte, dans plus de 25 langues et 50 voix, pour le lire avec une voix naturelle. Tous les contenus peuvent être facilement vocalisés, qu’il s’agisse de journaux, de livres Daisy, d’agrégateurs de contenu ou d’autoédition, de blogs ou de podcasts.

« Les utilisateurs demandent à avoir la bonne information, au bon endroit, au bon moment, mais qu’en est-il de la forme ? Chez Acapela, nous avons décidé de nous intéresser à ce point précis pour faciliter la vie des éditeurs, pour leur permettre de transformer tout simplement leur contenu écrit en une version audio agréable et valorisante » précise Lars-Erik Larsson, CEO d’Acapela Group. « L’expertise et le savoir-faire de d-fabric dans le domaine de l’extraction, le traitement et la restitution audio de données nous permet d’ajouter à nos cordes d’expert en solutions vocales une nouvelle compétence. »

« L’intégration de d-fabric à Acapela group va permettre d’offrir une solution performante qui combine l’extraction de données automatiques et la production de contenu audio. Notre vision commune et nos expériences cumulées créent des conditions parfaites pour développer des outils automatiques qui vont répondre précisément aux besoins de vocalisation de nos clients et étendre notre présence sur le marché de l’édition » souligne Johan Isaksson, fondateur et CEO de d-fabric AB.

La combinaison de la synthèse de la parole Acapela et des outils de d-fabric a déjà été validée avec succès avec la production audio du journal Suédois du parlement, Riksdag & Department et la vocalisation de Telefonavisa, un service téléphonique entièrement automatique déployé en Norvège. Celui-ci permet aux personnes aveugles ou mal voyantes d’écouter la version audio des informations publiées par les 9 journaux nationaux, avec une actualisation des données toutes les 15 minutes, 7 jours sur 7.

En savoir plus sur d-fabric

Alertes chez Acapela

Acapela présente la nouvelle version de Speech Unit, son produit hardware conçu pour ajouter la fonctionnalité vocale aux systèmes de supervision SCADA (Supervision, Alarm and Data Acquisition system). Speech Unit permet, grâce à la synthèse de la parole, de transmettre des alertes vocalement, directement à l’agent concerné, pour une prise en compte du problème et une réaction sur le site ultra rapides.

Les solutions vocales sont largement employées dans le domaine des systèmes de supervision pour donner une voix à des installations totalement automatisées et construire un dialogue machine-homme performant et sécurisé. Les équipes de maintenance ou d’astreinte reçoivent en temps réel des informations vocales claires et intelligibles qui permettent des interventions rapides dans un cadre opérationnel optimisé.

« Speech Unit existe en France depuis 10 ans. Fort de son succès et des retours positifs de nos clients, nous avons décidé de faire une nouvelle version, plus évoluée et surtout multilingue. Ce produit a pour but aussi bien de satisfaire nos clients actuels, des grands groupes internationaux qui pourront ainsi déployer Speech Unit dans d’autres pays, que de répondre à la demande spécifique d’applications Alerte provenant de clients du monde entier. Nous allons pouvoir leur proposer une solution performante et robuste, parfaitement adaptée à ce marché et validée par 10 ans de déploiement sur des sites sensibles » souligne Lars-Erik Larson, CEO d’Acapela Group.

iSpeak

Acapela a présenté au Mobile World Congress 2009 l’application iSpeak pour téléphones mobiles Apple iPhone.

Le texte saisi est d’abord traduit, puis vocalisé avec la prononciation adéquate. Le tout en 9 langues (allemand, anglais, espagnol, français, italien, néerlandais, polonais, portugais et suédois) pour commencer … et à 1,99 $ par langue.

A essayer ici :

La rançon de la gloire

Amazon est tellement importante qu’elle attise les appétits. Nous avons déjà évoqué les premières réactions à la fonction de synthèse vocale du Kindle, voilà qu’après Guilde des Auteurs c’est le président du lobby des auteurs américains qui demande que les machines qui lisent à voix haute des livres électroniques payent des droits supplémentaires.

Car ils estiment que cela fait concurrence à la vente de leurs livres audio. Ce qui est surprenant c’est qu’ils ne s’en rendent compte que maintenant. Car cela fait longtemps que des outils permettent de lire un texte sur un ordinateur, que des livres sont disponibles sous forme numérique et donc que « leurs droits » sont bafoués …

D’ici à ce que la Guilde des Auteurs ait envie de oursuivre Acapela, Nuance, Loquendo ou VoiceCorp … il n’y a qu’un pas ! Car le texte publié dans le New York Times laisse comprendre qu’ils souhaitent un droit général pour taxer toute innovation technologique sans laquelle ils pourraient gagner plus d’argent…

Saint Valentin

EasyJet propose des eCards vocales avec l’aide d’Acapela et de l’agence 1000mercis.com !

Une manière moderne de faire sa déclaration … d’autant que l’on peut envoyer son message … à plusieurs destinataires à la fois 😉

Acapela continue de décliner ainsi, de façon ludique, son offre de synthèse vocale. Antoine Kauffeisen, Directeur Marketing d’Acapela Group, précise : « Nous sommes ravis de renouveler cette expérience avec easyJet que nous avions déjà accompagné lors de l’opération pour les vœux 2009 du 15 décembre au 30 janvier et qui a connu un véritable succès puisque plus de 260 000 eCards parlantes ont été envoyées »

Alors n’hésitez pas : eCard Easyjet

Réservez votre taxi … à Bruxelles

Acapela et DBscape ont mis en place un service bilingue et intuitif pour la réservation des taxis.

Le nouveau serveur vocal des Radio Taxis Bruxellois déployé avec la solution VocaBase permet ainsi aux clients d’obtenir rapidement une réservation de taxi, sans risquer d’attendre aux heures de pointe.

« Les clients reçoivent directement des informations vocales claires sur leur commande. Les noms des rues et les informations sont prononcés correctement, avec des voix agréables, et cela contribue à l’efficacité du service rendu à nos clients. Il n’y a plus de problème lié à l’enregistrement correct du lieu de prise en charge par exemple puisque les clients n’ont plus qu’à valider l’adresse qui leur est proposée sans avoir à attendre la disponibilité d’un opérateur. Beaucoup de clients apprécient ce gain de temps » déclare Michel Pêtre, Administrateur-délégué de la société Taxi Radio Bruxellois.

Les messages d’accueil du système vocal interactif ont également été générés avec les voix Acapela et peuvent être écoutés au +32 2 349 49 49, en mode automatique. Ce type de déploiement, qui utilise les voix Acapela pour générer facilement des prompts vocaux de qualité et gagner en intelligibilité, temps et budget montre de quelle façon la synthèse de la parole peut être facilement utilisée dans les applications télécoms sans aucune intégration ou développement de la technologie.