Le DARPA s’intéresse aux bruits

Le département américain de la recherche militaire, qui a souvent financé des programmes dédiés aux technologies vocales, lance RATS (Robust Automatic Transcription of Speech) pour améliorer la reconnaissance vocale en milieu très bruité.

Il est vrai que le bruit est la principale cause d’échecs en vocal et que les algorithmes ont du mal à distinguer la voix du bruit, à contrario de notre cerveau. Et on comprend aisément les implications que cela peut avoir pour les usages militaires …

Le programme est ouvert aux participants jusqu’à fin juillet 2010 et on trouvera les détails ici : DARPA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *