Ah bon, la NSA transcrit les conversations ?

Il est amusant de lire ce déluge d’articles qui nous annoncent qu’Edward Snowden aurait aussi révélé que la NSA avait un outil de transcription pour recopier en texte les conversations interceptées.

On découvre ainsi l’étonnement des journalistes qui n’ont sans doute jamais entendu parler de Dragon, le précurseur, ou des outils proposés en leur temps par d’autres, comme Loquendo ou Telisma. Il suffisait de leur en parler pour apprendre qu’ils avaient tous des outils spécifiquement développés pour les services de police ou de renseignement de leur pays.

Il est remarquable aussi de penser que tous ces journalistes ont déjà oublié les annonces de Vecsys lors de feu le projet Quaero, ou la méritante jeune pousse Specinov qui propose de transcrire des réunions avec son offre Captoo.

Et l’on reste ébahi devant tant de naïveté ou d’aveuglement, pas un seul ne se posant la question de savoir si nos propres services de surveillance n’ont pas aussi leur VoiceRT.

La prochaine étape ? Les journaux vont vous annoncer que la NSA a un système permettant de repérer des locuteurs grâce à leur voix 😉

Reconnaissance vocale en silence

Nous savons tous qu’il est difficile de comprendre une conversation dans un environnement bruyant. Et que les ordinateurs en souffrent tout autant que nous. Et que cela nuit souvent à la réputation des outils de reconnaissance de la parole.

Aussi les méthodes et algorithmes de dé-bruitage viennent de voir une avancée impressionnante. Une start-up israélienne propose une solution baptisée VocalZoom.

La démonstration, présentée ICI, est bluffante.

Et comme nous savons tous que l’avenir de la reconnaissance vocale passe par l’embarqué, du mobile à l’automobile … voilà qui augure bien.

Plus sur VocalZoom

Skype devient interprète !

Cela avait été annoncé, la pré-version devient disponible afin de découvrir la traduction temps réel via Skype.

Oui, ils osent avancer sur ce chemin qui a tant fait rêver, en proposant une traduction qui met en jeu reconnaissance vocale, synthèse vocale et moteur de traduction.

Bientôt plus d’informations sur le sujet, en attendant inscrivez-vous pour me rejoindre comme bêta-testeur : Skype Translator

SkyPhrase bouscule Siri

Une vidéo a fait beaucoup parler depuis peu … elle montre un concurrent à Siri qui étonne par sa fluidité.

Certes il s’agit d’une vidéo et l’on est en droit d’attendre de le tester pratiquement pour voir si le langage naturel proposé est aussi évolué. Vous constaterez ci-dessous les progrès réalisés :

C’est une start-up, Skyphrase, récemment rachetée par Yahoo! qui a développé cet assistant intelligent, gageons que cela va redonner quelque enthousiasme au marché du vocal.

Kapsys pense toujours reconnaissance vocale

La société d’Aram Hekimian, qui nous avait étonné en 2008 avec son GPS Kapten, revient avec une nouvelle idée originale : le smartphone pour personnes handicapées.

Présenté au Mobile World Congress, deux appareils SmartConnect et SmartVision proposent d’apporter une meilleure expérience aux déficients visuels. Tout en profitant du savoir-faire de l’entreprise autour des technologies vocales.

Smartconnect

Un simple bouton active la commande vocale pour appeler, dicter ou lire un SMS, mais aussi choisir ses applications. On trouvera aussi un lecteur de tag NFC, un GPS vocal (quand même), une application de secours avec géolocalisation, une loupe ou encore la transmission vidéo sans fil vers la télévision.

Ces appareils seront bientôt disponibles dans les réseaux des opérateurs.

Nouvelle recherche vocale dans les Windows Phone

Microsoft a présenté les nouvelles possibilités de recherche vocale de son Windows Phone et compte rattraper son retard par rapport à ses concurrents, Siri d’Apple et Google.

Sous le nom de code « Blue », la nouvelle version a été démontrée lors de la TechFest par Eric Rudder, chief Technical Strategy Officer de Microsoft. Plus rapide que l’actuelle, elle devrait se distinguer par sa qualité de reconnaissance vocale en environnement bruité.

Vous pouvez découvrir tout ceci dans la vidéo ci-dessous :

Google améliore sa reconnaissance vocale en silence

On se souvient de l’annuaire téléphonique gratuit 1-800-GOOG-411 qui furent les premiers pas de Google dans la reconnaissance vocale.

Pour améliorer son moteur, le géant américain compte à nouveau sur ses utilisateurs, en leur proposant de sous-titrer des films muets !

Il faut se rendre sur PeanutGalleryFilms.com avec le navigateur Chrome, choisir un film et parler clairement, en ajoutant les ponctuations.

La démonstration en images :

Google achète Neural Networks …

… et parie sur l’avenir du vocal grâce à la technologie de cette start-up canadienne, née sous l’impulsion de Geoffrey Hinton, professeur à l’université de Toronto et deux de ses élèves Alex Krizhevsky et Ilya Sutskever.

Reconnus pour leurs recherches en réseaux de neurones, ils ont démontré quelques opportunités en reconnaissance vocale comme en compréhension du langage naturel. Les deux étudiants ont aussi totalement modifié les performances de reconnaissance d’objets lors de leurs travaux …

Un nouvel élan pour la piste neuronale dans les avancées de l’intelligence artificielle !