Les Bus parlent à Besançon

Afin d’aider les mal-voyants dans leurs déplacements, les bus urbains se mettent à la synthèse vocale. Reliés au GPS, le système annonce avec précision le nom de la prochaine station dès le démarrage du bus, et la répète 30 mètres avant l’arrêt.

Pour guider les personnes mal ou non voyantes dans la rue, un haut-parleur orienté vers l’extérieur à l’avant du bus permet d’annoncer le numéro de ligne et sa destination au moment de l’ouverture des portes.

20 premiers bus bénéficient de ce système. Le reste de la flotte urbaine Ginko sera progressivement équipée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *