Prix des scientifiques

Ils sont douze, cialis chacun dans leur catégorie, capsule à recevoir ce prix, décerné par le Conseil national des ingénieurs et des scientifiques de France (CNISF), avec deux magazines, L’Usine Nouvelle et Industrie et Technologies.

Raoul Parienti, ingénieur des Arts et métiers, en est à 130 inventions. Sa dernière s’appelle Top-Braille. Ce petit boîtier de 100 grammes fonctionnant sur piles traduit n’importe quel texte en braille et peut aussi lire les caractères à haute voix par une synthèse vocale. Une minuscule caméra scrute plusieurs dizaines d’images par seconde, un logiciel maison les analyse et quand un caractère est repéré, il est transmis à une matrice Braille, ou, au choix de l’utilisateur, à la sortie audio.

Cet appareil abouti n’est pas un prototype. Voilà des années que Raoul Parienti travaille à sa mise au point. Depuis une dizaine d’années, l’inventeur a convaincu successivement une longue brochette de décideurs et en a reçu aides et subventions (de l’Anvar notamment), aboutissant à la création récente d’une entreprise, Vision SAS, et d’un produit commercialisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *