Jingle est profitable !

Jingle a innové en lançant le premier service d’annuaire gratuit : 1-800-Free-411 et, contre toute attente, annonce être profitable !

Car Jingle a su séduire quelques 130 000 annonceurs !

De McDonald’s à WalMart en passant par Ford, de grandes entreprises ont comme beaucoup de petites sociétés locales, ont compris que leur approche serait gagnante.

La concurrence commence à s’intensifier, avec Google, AT&T, Verizon et quelques start-ups, il leur faut donc rester dynamiques. C’est pourquoi Jingle propose avec Dial Directions le calcul des trajets et annonce continuer à innover.

GOOG-411 parle canadien

Alors que le service n’a pas encore un an aux USA, Google lance son annuaire gratuit sur le canada non sans l’avoir quelque peu localisé … en ajoutant des expressions propres aux canadiens anglophones comme “Traw-na,” “Cal-gry,” et bien sûr, “aboot.”

A quand une version francophone ?

Opus Research a mené une étude sur l’usage de ces nouveaux annuaires (avant l’arrivée de ChaCha, Verizon, V-Enable, Tellme, Live Search et Yahoo!), le service de Jingle est largement en tête :

Jingle prépare son entrée en Bourse

Avec son service 1-800-Free411, Jingle Networks a déjà 6% du marché du renseignement téléphonique et prépare un réseau publicitaire. http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2008/05/21/AR2008052102365.html

Jingle Ad Network devrait donc accroître la visibilité de certains annonceurs ainsi que les revenus de Jingle. Pour l’instant le service est gratuit et diffuse 2 publicités audio lors de l’appel, et comptabilise 20 millions d’appels chaque mois. L’objectif est donc de proposer des annonces ciblées contextuellement.

D’autres acteurs semblent sur la même voie, VoodooBox, avec 320 millions d’appels mensuels. Il serait aussi fort surprenant que Google n’ajoute pas de publicité à son service GOOG-411.

FreeMobile411

Après 1-800-Free-411 de Jingle, 1-800-Goog-411 de Google, 1-800-The-Info de Verizon, 1-800-Call-411 de Microsoft, 1-800-Yellowpages de AT&T, 1-800-2ChaCha et OneSearch de Yahoo! … c’est au tour de V-Enable de lancer son service de recherche vocalisé : FreeMobile411

Lancé ce 11 avril … puisque nos amis américains disent le mois avant le jour : 4/11

(un jeu de mot sur les dates plus heureux que celui des tours jumelles ...)

C’est aussi le retour des interfaces WAP … et le service est soutenu par des opérateurs, au càs où la question est trop difficile.

A tester ici :

Freeconomics …

WIRED publie une intéressante analyse des business gratuits. Il y est évidemment question des services de renseignement téléphoniques gratuits qui fleurissent (Jingle, Google, Microsoft …)

Car on est en droit de se demander pourquoi, alors que AT&T gagne 7 milliards de dollars par an sur ce service, Google propose son service gratuitement ?

Et le fait que la recherche internet, base de Google, soit gratuite ne suffit pas à justifier ce choix. Marissa Meyer nous a déjà expliqué que cela permettrait à sa société d’améliorer la qualité de son moteur de reconnaissance de la parole. Et c’est déjà une excellente initiative, compte tenu des corpus qu’ils vont pouvoir engranger … et en plus ils apprennent ce que cherchent les utilisateurs, ce qui peut se valoriser aussi !

A méditer …

L’article complet :

Annuaire vocal … encore !

Call Genie vocalise les recherches

Call Genie, spécialiste canadien des technologies vocales, a signé un accord avec R.H. Donnelley, portail téléphonique online, pour apporter ses solutions EVD au service téléphonique gratuit de Donnelley : 1-800-CallDex.

Donnelley s’apprete à tester le service sur 4 villes : Denver, Phoenix, Spokane (sans jeu de mot !) et Tucson.

Un nouveau service qui vient compléter la liste des services de renseignement vocalisés outre-atlantique :

En France, seul France Telecom propose un annuaire en reconnaissance vocale, le 118 710.

Nuance mise sur les annuaires

Nuance annonce un accord avec Jingle Networks pour son 1-800-FREE 411 et un avec le portail vocal Say Hello, dans la même journée! Preuve, s’il en est, que le marché des annuaires va vers l’automatisation … et que Nuance compte en rester le leader.

Scott Kliger, fondateur de Jingle Networks assure que la qualité de la reconnaissance vocale de Nuance servira les 1.5 million d’appels quotidiens tout en réduisant les coûts. Michael Thompson de Nuance, quant à lui, annonce que c’est la recherche de la performance (automatisation ET satisfaction client) qui garantira le succès du business model de Jingle.

Say Hello, pour sa part, met en relation localement les clients et les commerçants. Et, pour les mêmes raisons, souhaite rationnaliser son fonctionnement en automatisant au maximum le traitement des appels. James Geddes, président fondateur de Say Hello dit que l’automatisation vocale fonctionne aussi bien q’un agent humain, tout en réduisant les coûts mais, surtout, permet de développer son offre rapidement.