Kapsys pense toujours reconnaissance vocale

La société d’Aram Hekimian, qui nous avait étonné en 2008 avec son GPS Kapten, revient avec une nouvelle idée originale : le smartphone pour personnes handicapées.

Présenté au Mobile World Congress, deux appareils SmartConnect et SmartVision proposent d’apporter une meilleure expérience aux déficients visuels. Tout en profitant du savoir-faire de l’entreprise autour des technologies vocales.

Smartconnect

Un simple bouton active la commande vocale pour appeler, dicter ou lire un SMS, mais aussi choisir ses applications. On trouvera aussi un lecteur de tag NFC, un GPS vocal (quand même), une application de secours avec géolocalisation, une loupe ou encore la transmission vidéo sans fil vers la télévision.

Ces appareils seront bientôt disponibles dans les réseaux des opérateurs.

Jamais perdu

Didier Sanz publie un intéressant article sur les différents outils permettant aux piétons de ne plus se perdre. Depuis le Kapten au Easymetro en passant par les cartes Google de l’iPhone, une analyse objective bienvenue.

Nous avons récemment testé l’Easymetro et il s’avère un gadget utile à ceux qui ne savent pas par coeur les lignes. On pourrait simplement l’espérer plus compact à l’instar du Kapten …

A lire ici

KapTen le GPS totalement vocal

Aram Hékiminan n’en est pas à son coup d’essai (il a créé Wavecom) … mais là il fait très fort !

Imaginez un lecteur MP3, mignon et discret qui saurait aussi bien vous passer les appels de votre mobile que vous guider dans les rues. Sans changer d’écouteurs, sans regarder le moindre écran (les cyclistes apprécieront), et même sans tout perdre de sa musique (les indications sont suggérées par dessus la musique).

On pourrait croire au gadget, et pourtant le Kapten est un vrai GPS à puce GPS SiRFStar III, doté de 4Go d’espace (dont 1 réservé pour le GPS, les 3 autres pour la musique), Bluetooth 2.0, une prise Micro USB 2.0, une batterie de 5 à 6 heures, le tout dans un joli boîtier de 50 grammes et 74 x 44 x 13 mm. (Oui, bien plus petit que la photo ci-dessous). Côté logiciel, il y a la cartographie TeleAtlas France et les reconnaissance et synthèse de Nuance !

C’est l’oreillette de haute qualité, dotée d’un microphone, dui sera donc l’élément essentiel, pour piloter l’appareil. Car les fonctions vont bien au delà des quelques boutons de contrôle. Et il faut pouvoir dicter son adresse de destination !

Le guidage se fera étape par étape, en passant même par les transports en commun. Le Kapten vous dira quelle ligne prendre, où changer et vous reprendra en charge à la sortie du métro !

Pour les cyclistes, il vous aidera aussi à trouver une station Velib … ou un taxi G7 ! Et si le restaurant vous a plu, il suffira d’enregistrer un Ktag pour mémoriser le lieu voire le partager avec la communauté des K !

Livré avec son logiciel PC / MAC (on apprécie d’ailleurs que les Mac n’aient pas été mis en attente comme trop souvent), il sera possible de le mettre à jour ou d’acheter des cartes de villes d’Europe au prix très avantageux de 5 € (bien moins que le billet d’avion …).

On trouvera le Kapten dès Octobre, pour 179,90 €, dans bien des points de vente, de la Fnac à PixMania ou RueDuCommerce pour le début. Courrez-y …

A moins que l’on ne vous réserve une surprise lors de VocalExpo …

Kapten

Il faudra atendre encore quelques jours avant de le voir en vrai … mais MobiFrance nous apporte quelques précisions sur le Kapten !

Ce GPS sans écran développé par Kapsys, se propose d’aider réellement les déficients visuels. Contrairement à d’autres appareils, tout est donc basé sur l’interaction vocale. Doté d’un récepteur SiRF Star III, de 4 GB de mémoire interne, il dispose également du Bluetooth, de la radio FM et peut être utilisé comme lecteur MP3.

Le tout pour environ 150€ …

Source : MobiFrance

un GPS innovant

Le Smart Urban Navigator ou Kapten sera officiellement dévoilé en septembre, mais quelques informations ont circulé, Mobinaute s’en est fait l’écho.

C’est un GPS pour piéton dont la grande particularité est d’être entièrement vocal. Compact et sans écran, il dialogue avec son utilisateur et profite d’une ergonomie plus adaptée, en citant les noms des rues à parcourir.

On re reparle bientôt …