Top Braille

Raoul Parienti, invente l’appareil Top-Braille pour simplifier la vie des non-voyants et gagne le prix « Ingénieur de l’année 2007 » décerné par le magazine « L’Usine Nouvelle ».

« Le Top-Braille retranscrit automatiquement en braille n’importe quel texte. Entre conception et recherche de financements, dix ans se sont écoulés avant la commercialisation des premiers appareils », résume le magazine qui a publié sur son site Web un portrait de l’ingénieur. Lire l’article complet ici.

Il s’agit d’un boîtier léger de la taille d’une souris d’ordinateur qui, en le déplaçant sur la page d’un journal ou d’une page avec des textes imprimés retranscrit les caractères un à un en braille ou les énonce grâce à une synthèse vocale.

Créée à Nice en décembre 2004, la société Vision SAS a pu développer un prototype puis lancer la production en avril dernier. Début novembre 2007, la fondation monégasque Léatare passe une pré-commande des 50 premiers Top-Braille, à 3000 euros pièce. Un prix qui devrait descendre à mesure de volumes de production plus grands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *