Nuance signe avec Samsung … et pense aux francophones !

Samsung Electronics à signé un contrat pluriannuel portant sur l’ensemble des applications de la gamme Nuance Mobile.

En optant pour les solutions vocales mobiles de Nuance, Samsung simplifie et optimise l’utilisation de ses téléphones portables, applications et services. Ce nouveau contrat prévoit entre autres l’exploitation des solutions de synthèse vocale de Nuance permettant notamment la lecture audio des messages texte. VSuite, la solution universelle de commande vocale de Nuance, garantit le mode mains-libres, l’accès d’une seule pression d’un bouton aux fonctions du téléphone et la commande vocale. Quant à la solution de reconnaissance vocale VoiceMode de Nuance, elle simplifie et accélère la saisie de texte dans les applications embarquées. Une simple pression sur un bouton permet de dicter du texte en langage naturel, au rythme d’élocution habituel.

Nuance annonce aussi l’adaptation française de son service de recherche et de communication pour terminaux mobiles.

Les clients canadiens de Rogers Wireless seront les premiers à bénéficier de la version francophone de Nuance Voice Control, service simple et rapide de numérotation vocale, de consultation de contenus Web et de dictée d’e-mails. Les commandes en langage naturel de Nuance Voice Control confèrent une interface vocale aux terminaux mobiles et à leurs applications, rendant ainsi possible la saisie de données dans l’agenda, la dictée des contacts, la lecture de fichiers musicaux, l’obtention d’itinéraire ou encore la recherche d’informations sur le Web (coordonnées d’entreprises, actualités, prévisions météorologiques, cours de la bourse, résultats sportifs, etc.). Le service permet également de dicter aux smartphones des e-mails et messages texte, lesquels sont retranscrits instantanément, prêts à être envoyés. Dans un premier temps, la version francophone du service sera limitée à certains modèles BlackBerry, dont les modèles 8800, 8310 et 8110, puis étendue aux périphériques Windows Mobile, quelques semaines plus tard.

La poste australienne économise …

En installant un service à reconnaissance vocale, la poste australienne annonce avoir économisé un demi million de dollars et permis à ses agents de se concentrer sur les questions complexes.

Avec 10 000 appels par jour, le challenge était important pour Inference Communications. 1500 appels sont traités en automatique, un peu plus rapidement et sans délai d’attente. Seuls les appels posant des questions hors champ sont transférés aux agents. Et l’économie réalisée est mesurée sur le temps dégagé pour les agents affectés à des tâches à valeur ajoutée supérieure.

Recherche nomade

La conférence VoiceSearch s’est tenue sur la côte ouest … quelques éléments clés.

La recherche d’information semble le premier service à décoller et ce n’est pas Google qui dit le contraire. Matt Waddell, responsables des produits mobiles, voit une forte augmentation des requêtes.

Si le 411 n’avait pas évolué depuis 40 ans, les nouveaux services en reconnaissance de la parole remportent un véritable succès. Collin Holmes, directeur produit chez V-Enable, appelle 411 la nouvelle ère des services. Kevin Mazzatta, de ChaCha search, dit que « il est nécessaire d’apporter de l’intelligence aux recherches … à commencer par la compréhension de la parole ! »

Tous les orateurs se sont accordés sur le fait que la recherche d’informations locales allait exploser dans les mois à venir … avec l’implication des points de vente et la diffusion de facilitateurs, du code barre aux systèmes vocalisés.