Dictée vocale en SaaS

Afin de permettre au plus grand nombre d’accéder à la dictée vocale, LED Engineering a eu la bonne idée de proposer le système SpeechMagic en service sur internet.

DicteeOnLine, c’est donc un outil très professionnel de reconnaissance vocale externalisé, quasiment sans installation (pour garantir la qualité, il faut installer des drivers de haut niveau) et avec un coût réduit. La qualité étant le soucis principal de LED engineering, ils conseillent fortement l’acquisition de microphones ou dictaphones et autres Mémo Pads professionnels.

L’autre différence notable avec les logiciels de dictée vocales, c’est qu’il n’y a pas d’apprentissage.

Les utilisateurs peuvent réduire leur temps de frappe, mais aussi travailler de n’importe où, leur code d’accès leur donnant tous les avantages des solutions hébergées.

Orienté médical, le système de Philips contient deux dictionnaires avec les termes propres à la médecine et la radiologie. Un troisième dictionnaire comprend les termes juridiques, les avocats peuvent donc aussi bénéficier de ce service. D’autres dictionnaires sont en cours de développement pour offrir la solution aux notaires, assureurs et journalistes.

Pour en savoir plus :

Auralog

La société française Auralog, est en pleine croissance et veut que cela se sache.

Avec plus de 5 millions d’utilisateurs dans le monde, des entreprises du CAC 40 et des écoles françaises prestigieuses (ENA, Polytechnique…), Auralog a montré que l’enseignement des langues avait un avenir multimédia associant la reconnaissance vocale à son produit phare Tell Me More. C’est sur cet usage de la reconnaissance vocale que la société a été pionnière.

Lancée en août dernier, la nouvelle version de son logiciel veut faire progresser les utilisateurs s’ils travaillent 50 heures minimum avec Tell Me More. Test d’évaluation pour mesurer au plus près le niveau de l’utilisateur et adapter la pédagogie, assistance online, leçons d’actualité et vidéos d’Euronews, et même des exports vers les lecteurs MP3 pour continuer à travailler en nomadisme.

Quelques nouveautés arrivent, Tell Me More Euronews, notamment, pour se perfectionner avec des thématiques d’actualité.

Et cela va se savoir puisqu’Auralog va passer des écrans publicitaires TV.

Pour découvrir Auralog :

MovieFone

Moviefone, le Allociné américain, prépare une version vocale avec la technologie Apptera de gestion des publicités.

Avec 40 millions d’appels sur le service 777-FILM, on voit l’intérêt d’ajouter de la publicité pour cette filiale d’AOL. Contextuelles, les annonces pourront proposer des offres de restaurants proches du cinéma choisi par l’utilisateur, en vocal. D’autant qu’Apptera annonce avoir déjà 1800 entreprises affiliées à son service de diffusion.

Découvrir Moviefone :