Bonne nouvelle pour la biométrie

Selon une étude Unisys, si les belges ne sont pas prêts à payer plus pour une meilleure protection de leur vie privée bancaire … ils ne sont pas opposés aux nouveaux modes de sécurisation biométrique et acceptent, à 89%, d’être reconnus par des outils d’authentification vocale ou d’empreintes digitales.

A lire sur l’AGEFI

Et Michelin, qui a été autorisée par la CNIL à utiliser des outils biométriques avec ses employés.

A lire sur Net-Iris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *