Google prime un chercheur en reconnaissance vocale

Visiblement Google s’intéresse toujours beaucoup aux technologies vocales et la preuve c’est qu’ils viennent de primer Dietrich Klakow, universitaire spécialisé en traitement du signal, le 3 janvier, avec 70 000 dollars, pour ses travaux sur les systèmes de reconnaissance vocale.

« Dans le cadre de cette méthode, que quelque chose soit traité en anglais ou en hongrois a moins d’importance que les modèles et structures que l’ordinateur va détecter au sein du texte », explique Dietrich Klakow, qui enseigne à l’université de la Sarre. « Notre but n’est pas de mettre au point une immense base de données de type Wikipédia, mais plutôt de parvenir à ce qu’un ordinateur soit capable de trouver et regrouper les informations pertinentes au sein d’un texte long mais non structuré. »

Quelques surprises à découvrir bientôt ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *