IBM franchit la barrière des langues

Les chercheurs d’IBM annoncent une grande avancée dans la traduction automatique, de l’anglais vers 11 langues (chinois, japonais, français, italien, russe, allemand, espagnol, arabe …)

Ce service baptisé n.Fluent est hébergé afin d’offrir une traduction temps réel sécurisée y compris depuis une application Blackberry.

Ce qui est innovant, c’est que ce logiciel a été développé en mode collaboratif avec quelques 400 000 employés d’IBM au travers de 170 pays et que le système est conçu pour s’enrichir continuellement. A ce jour quelques 40 millions de mots ont été traduits …

Cette nouvelle façon d’impliquer ses collaborateurs est une intéressante initiative qu’IBM propage sur d’autres segments. Les laboratoires indiens ont ainsi amélioré la reconnaissance vocale de l’hindi, langue majeure.

Il sera intéressant de comparer cette approche à celle de Google qui propose à tous les utilisateurs de son service Translate de proposer aussi une meilleure traduction. Quelle est la plus grande force ? L’immensité des internautes, parfois passifs, ou l’enthousiasme de collaborateurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *