La musique au secours de la reco ?

Un australien expert en musique pense que les systèmes de reconnaissance vocale doivent percevoir nos émotions pour mieux nous comprendre nos paroles.

Derrière cette affirmation du docteur Emery Schubert (un nom prédestiné ?), une analyse des rapports entre musique et émotion. Le stress déforme la voix, le débit, et plus difficile est donc la compréhension. Les logiciels de musique devraient être une aide utile aux outils de traitement de la parole.

« Pour atteindre la perfection, les outils de reconnaissance vocale doivent mimer le cerveau humain et développer un réseau neuronal » … a t’il dit à une conférence à Sidney.

L’ennui, c’est qu’il a aussi dit « que cela n’arrivera pas de mon vivant » …

Une réflexion au sujet de « La musique au secours de la reco ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *