La voix convient au renseignement téléphonique US

Si nous avons déjà le 118710 d’Orange et le 3999, ces services de renseignement automatisés restent discrets.

Outre atlantique, la situation a beaucoup évolué ces dernières années avec de nouveaux entrants, dont une jeune californienne nommée Google …

Il est temps de faire un point sur ces nouvelles approches. Les résultats sont encourageants, le Paisley Group montre dans sa dernière étude que la fiabilité atteint … 99 % ! Ils osent même dire que les services automatisés surclassent les opérateurs …

Le protocole de l’étude était basé sur des appels mystère recensant la pertinence des résultats, la qualité relationnelle et le de l’information transmise.

L’étude « spring 2009 Paisley Index » a comparé les acteurs historiques, AT&T, Qwest et Verizon avec des scores allant de 89,6 % à 91,3%. Les opérateurs mobiles (AT&T, Sprint, T-Mobile, et Verizon Wireless) sortent autour de 93 %.

Quant aux nouveaux acteurs proposant un service gratuit et automatisé, Jingle et Microsoft (tiens ils ont oublié Google et quelques autres …) ils ont été comparés à AT&T et Verizon, qui ont aussi ce service, avec assistance d’opérateurs. Les scores sont moindres en qualité, ils notent une forte progression sur la pertinence par rapport à leurs mesures de 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *