Microsoft a choisi le nuage Yap

Yap, qui propose des solutions de reconnaissance vocale en mode cloud vient d’annoncer un accord avec Microsoft pour enrichir l’offre de service des abonnés Sprint.

Le service de dictée de SMS et emails sera d’abord disponible sur Blackberry. On aurait imaginé cela sur Windows Mobile … de même que l’on peut se demander ce que deviennent leurs propres offres de technologies vocales …

Fondé à Charlotte, la startup Yap propose une nouvelle approche des services vocaux, entièrement en mode SaaS et a levé 6,5 millions de $ il y a deux ans. Les opérateurs ont été longs à convaincre, mais Cincinatti Bell a récemment choisi Yap pour remplacer Spinvox et d’autres accords arrivent.

Aussi cet accord avec Microsoft devrait dynamiser le développement de la jeune pousse.

Transcription … du nouveau !

Nuance se lance dans la transcription avec Jott et Yap annonce un accord avec ReQall !

Jott, précurseur des services de transcription en texte des messages dictés (mémos, SMS, pense-bête …) , vient d’être racheté par Nuance.

Nuance accroît ainsi son portefeuille de services adaptés aux mobiles, fournis en API aux principaux opérateurs.

Quant à Yap, qui avait aussi fait quelques annonces dans ce secteur (nos billets ici et ), équipe l’offre de MyCaption, viennent d’être choisis par ReQall pour son service de rappel de mémos.

ReQall étant le grand concurrent de Jott, on voit que le marché s’active outre atlantique !

YAP annonce un SDK pour iPhone

Yap compte sur la WWDC, la conférence des développeurs Apple, pour populariser son offre de transcription sur l’iPhone et propager les usages du vocal.

Comme le dit son président, Igor Jablokov, les consommateurs souhaitent des interfaces vocales. Car dans la rue il n’est pas si simple d’utiliser un clavier. Le kit de développement est disponible avec le programme partenaire, que commencent à apprécier des acteurs comme AOL, GotVoice, MyCaption ou Shape.

Pour en savoir plus sur Yap :

MyCaption

Afin d’enrichir son offre pour BlackBerry et téléphones fixes, MyCaption annonce un accord avec Yap. Les abonnés pourront dicter leurs emails, notes, rendez-vous, vocalement.

Vipul Bhatt, fondateur de MyCaption, a choisi Yap pour sa supériorité technologique. Et parceque peu d’acteurs similaires ont une véritable technologie pour servir ce type de demandes. Car à 5$ par mois l’abonnement pour dicter ses emails, il faut sans doute offrir un service de qualité …

Tester l’offre :

Yap

Yap compte simplifier la vie des accros aux SMS, Twitter et autres outils mobiles nécessitant un clavier. Et pour ce faire, ils viennent de lever 6,5 millions de dollars, auprès de SunBridge Partners, Harbert Venture Partners et Pittco Capital Partners.

Dans ce domaine, on connaît déjà SpinVox, Jott ou PhoneTag (anciennement SimulScribe), la différence est que Yap n’utilise que la reconnaissance de la parole, avec son propre moteur. Et, comme par hasard, la première application sera pour … l’iPhone !

Yap a été finaliste du fameux TechCrunch40, et les premières béta version semblent prometteuses.

Igor Jablokov, co-foundateur et président, pense qu’il faut rester humble, mais que l’avenir est trop prometteur pour ne pas s’y intéresser.

YapMe emboîte le pas à SpinVox

Un peu de reconnaissance vocale pour dicter … notamment les billets de BLOG … voilà qui semble entraîner engouement !

Après SpinVox (dont nous attendons encore les codes d’accès) voilà YapMe, qui se lance avec une bonne campagne de Buzz.

Inscription enregistrée … et rendez-vous attendu, on en reparle bientôt.

A suivre …