SkyPhrase bouscule Siri

Une vidéo a fait beaucoup parler depuis peu … elle montre un concurrent à Siri qui étonne par sa fluidité.

Certes il s’agit d’une vidéo et l’on est en droit d’attendre de le tester pratiquement pour voir si le langage naturel proposé est aussi évolué. Vous constaterez ci-dessous les progrès réalisés :

C’est une start-up, Skyphrase, récemment rachetée par Yahoo! qui a développé cet assistant intelligent, gageons que cela va redonner quelque enthousiasme au marché du vocal.

Quand le dialogue fait des progrès …

… Dialonics n’est pas bien loin !

Puisque l’on évoquait le rapprochement de Dialonics avec Akio, voici aussi un bel exemple de la capacité de dialogue en langage naturel par la start-up bretonne.

Tout le monde connait maintenant Siri et ses avatars, les critiques et comparatifs. La grande différence réside souvent dans la qualité de la recherche mais aussi dans le maintien du contexte. Car rien n’est plus agaçant que de voir des réponses absurdes quand on demande un complément d’information et que le service a déjà oublié dans quel contexte on est.

Un bel exemple sur youtube :

 

Merci à Gwénola pour l’info 😉

Akio rachète Dialonics

Afin de répondre aux besoins croissants de traitement du langage naturel et de dialogue, AKIO vient d’acquérir Dialonics, spécialiste du traitement automatique du dialogue.

Créée en 2009 par quatre ingénieurs issus des laboratoires d’Orange Labs (R&D, France Télécom), Dialonics est un éditeur de logiciels de traitement automatique du dialogue. La société est spécialisée dans le traitement du langage naturel, l’intelligence artificielle et les agents conversationnels.

Nous avions déjà présenté Dialonics, tout comme Jean Michel Billaut sur son fameux blog vidéo, séduits par ses réelles capacités de dialogue (voir le billet).

Cette nouvelle acquisition permet à AKIO de proposer une offre d’assistant virtuel conversationnel. Ce nouvel agent virtuel sera doté de la capacité d’auto apprentissage issue du moteur d’intelligence artificielle d’Akio et intégré à l’offre globale et unifiée de gestion des interactions clients cross-canal de l’éditeur.

Cette nouvelle technologie sera enrichie et développée par le pôle Recherche et Innovation d’Akio à Lannion. « Notre stratégie actuelle nous permet d’investir continuellement dans la recherche, le développement et l’innovation. Cette volonté de croissance se confirmera également tout au long de l’année 2013, qui s’annonce déjà riche pour Akio » précise Patrick Giudicelli, président fondateur de la société Akio.

Et si vous parliez à votre télévision ?

Microsoft a présenté l’intégration des technologies vocales et de Bing sur sa Xbox 360 lors du salon E3 de Los Angeles.

On savait déjà que Bing bénéficiait de l’expertise de Tellme, acquis il y a quelques années, et voilà que ce qui a été fait pour Kinect au niveau des jeux va être disponible pour les loisirs. Sur la Xbox il sera possible d’accéder vocalement aux contenus de Netflix, Hulu, ESPN … de trouver des vidéos, des musiques, des jeux, de l’information.

Don Mattrick, président de la branche « Interactive Entertainment Business » de Microsoft expliquait que cela apportait toute l’intelligence de Bing à la Xbox et ouvrirait de nouvelles perspectives. Xbox Live a d’ailleurs conclu de nombreux accords avec des chaines, y compris Canal+ en France.

Watson au secours de la relation client

Selon Techniques de l’Ingénieur, Watson, le programme d’IBM qui a gagné à Jeopardy, pourrait avoir de belles applications. Notamment dans la relation client :

La technologie de Watson pourrait être intégrée au cœur du système d’un acteur de la distribution : bases de données, gestion de la relation client, inventaire et commandes. Les capacités analytiques de Watson permettraient de répondre à un nombre infini de questions sur un client afin de mieux cerner ses attentes et d’y répondre, comme par exemple savoir à quel client offrir quelle remise, sur quel produit et avec quelle garantie.. Watson pourrait également aider les distributeurs à mieux tirer parti de leurs stocks. Par exemple, dans le cas d’un client ramenant un téléphone mobile cassé à son revendeur, est-il plus bénéfique pour le revendeur de réparer le téléphone ou d’en fournir un nouveau au client et recycler l’ancien en se basant sur les prix du marché ? Le revendeur a-t-il plus de chances de conserver son client s’il lui fournit un nouveau téléphone ? La technologie de Watson permettrait de parcourir les données et de préconiser la meilleure option.

IBM va redevenir leader dans la relation client ?

Pister la publicité à la radio

Knowmark, institut d’études basé à Bologne, est spécialisé dans la surveillance des médias. Aussi ils cherchaient a compléter leur offre, qui permet déjà la reconnaissance automatique des chansons diffusées afin d’aider la SIAE à mesurer les droits dus.

En proposant maintenant la surveillance automatique du contenu publicitaire transmis par les principales stations de radio nationales. L’autorité de régulation italien peut ainsi mieux mesurer le flot abondant de publicités. Et l’on peut imaginer que cela permettra aussi aux annonceurs de vérifier la diffusion de leurs annonces ou de mesurer leur impact.

Pour réussir ce traitement, Knowmark s’appuis sur les capacités d’analyse de parole continue du moteur de reconnaissance vocale de Loquendo.

Source PoloICT

Langage Naturel en Altitude

Altitude Software, éditeur de solutions de gestion de centres de contacts multicanaux, propose Altitude Voice Portal, solution de reconnaissance vocale en langage naturel dédiée aux centres de contacts. Une offre développée conjointement avec Loquendo et Speechvillage.


« Associées à d’autres canaux de communication … les technologies de langage naturel améliorent non seulement l’expérience utilisateur mais permettent également aux agents de se concentrer sur d’autres tâches à plus forte valeur ajoutée « , explique René Esline, Président Directeur Général d’Easyphone.


Cette nouvelle offre intègre le ‘MRCP Server’ de Loquendo, solution pour les déploiements à grande échelle d’applications de téléphonie automatisées, intégrant les technologies vocales multilingues – Automatic Speech Recognition (ASR) et Text To Speech (TTS) – afin de donner une touche humaine aux communications automatisées.

« Altitude Voice Portal combiné avec notre savoir-faire technologique innovant et le moteur de dialogue de SpeechVillage est une solution rentable qui, tout en maintenant le niveau de satisfaction client, améliore la productivité et la performance du centre de contacts « , commente Massimiliano Ferrero, Directeur EMEA de Loquendo.

Grâce au moteur de dialogue de SpeechVillage, les appelants voient leurs requêtes aboutir en s’exprimant librement et sans contrainte.

« Nos systèmes d’agents automatisés conversent de façon naturelle avec les appelants et ce, en conditions réelles (bruit, utilisation de kit mains libres…). Notre moteur de dialogue innovant est capable de reconnaître des énoncés complexes et ambigus ainsi que les écarts de langage naturels, offrant à l’utilisateur un confort optimal » explique Walter Battistetti, PDG de SpeechVillage.

Le langage naturel joue avec Watson

Nous avions parlé de l’initiative Watson d’IBM, pour challenger des participants au jeu intellectuel Jeopardy.

La grande partie s’est déroulée jeudi 13, face aux champions du jeu, Ken Jennings, qui a gagné 74 fois, et Brad Rutter, gagnant d’une somme record de plus de 3 millions de $.

La séance a eu lieu dans un centre de recherche d’IBM, près de Manhattan. Une nouvelle partie sera télévisée les 14 et 16 février et permettra au gagnant d’empocher 1 million $.

IBM annonce que Watson a acquis ses connaissances en apprenant toutes les encyclopédies, dictionnaires et journaux, soit 200 millions de pages. Un concurrent fort sérieux donc. Et, comme les joueurs humains, il n’est pas connecté à Internet …

La langage naturel est utilisé pour que Watson puisse comprendre et répondre avec la même forme d’expression que ses concurrents.

On attend avec impatience de le voir en février !