Chevrolet, première voiture à parler SiRi !

Général Motors va devenir le premier constructeur à intégrer SIRI d’Apple sur sa nouvelle Chevrolet Spark et Sonic au début de l’année prochaine.

Les propriétaires de Spark et Sonic devront posséder un Iphone 4S ou Iphone 5 qui leur permettront d’utiliser un mode « Eyes free » pour interagir avec leur Iphone en utilisant uniquement la voix, there l’écran du téléphone restant éteint. Tout est centré sur l’interface MyLink de Chevrolet. Le téléphone se connecte à MyLink via bluetooth. Le conducteur peut alors activer le bouton d’activation de l’interface vocale siuée sur le volant pour entrer en communication avec SIRI.

Le conducteur peut téléphoner en mains libres, activer Itunes et écouter de la musique, écouter et composer des messages mais pas des opérations complexes telles que l’ouverture d’une page web. Ce sera une première sur des petites voitures, sachant que BMW, Audi, Mercedes, Honda ont déjà annoncé qu’ils allaient intégrer SIRI sur leur véhicules.

(source : CarFutur)

Et une vidéo de démo disponible … en américain :

(si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez ICI) :

Test comparatif entre Siri et TellMe

Alors que la reconnaissance vocale fait beaucoup parler d’elle, Microsoft a rappelé qu’ils avaient déjà placé des fonctions d’assistant vocal dans leur téléphone mobile. Souvenez-vous que la firme de Redmond a racheté TellMe tout comme Apple a racheté Siri.

Voici un comparatif en vidéo, les résultats parlent d’eux mêmes :

 

Le lien de la vidéo de TechAu sur Youtube

Dans ses publicités, TellMe rêvait de faire mieux 😉

 

Le lien de la vidéo de TellMe sur Youtube

Google aurait peur de Siri ?

Souvenez-vous, il y a quelques années Google annonçait son intention d’apporter des services au mobile et accompagnait cette décision d’une nouvelle approche de l’interface homme machine en pariant sur la reconnaissance de la parole. S’en suivirent le service d’annuaire téléphonique gratuit 1-800-GOOG-411, qui permit à Google d’optimiser son moteur et sa connaissance des attentes utilisateurs.

Tout cela devait déboucher sur les premiers services vocaux en appui iPhone puis sur Android. Et certains analystes y voyaient poindre la suprématie de Google.

Mais voilà que patiemment, Apple avait parié sur la startup Siri (pour 200 millions de dollars) et force est de constater que l’inclusion de ce savoir-faire dans le dernier modèle de son smartphone, le 4S a fait beaucoup parler. Pour retrouver ce qu’était Siri en 2009, la vidéo publiée sur VocalNews ou celle de l’annonce de la version française

Tellement que voilà Eric Schmidt qui , selon le magazine Ars Technica, revient sur son affirmation devant le Sénat comme quoi Apple n’était pas concurrent : « Je m’étais clairement trompé … Apple a introduit une toute nouvelle approche dans le secteur de la recherche avec Siri, le dispositif de recherche vocal et le service d’aide embarqué à l’iPhone 4S ». Sa lettre du 21 septembre au Sénat américain est fort instructive …

D’ailleurs Dan Kaplan, de Twilio dont nous reparlerons, prévoyait récemment le déclin de Google dans un intéressant article de Techcrunch.

iPhone 4s … S pour Siri ?

La keynote d’Apple est riche d’annonces, même si l’iPhone 5 avec Paiement Mobile n’est pas mentionné.

Car la vraie révolution, beaucoup glosée ces derniers mois, est bien l’Assistant à base de reconnaissance de la parole. C’est finalement toute la force de Siri qui a été ajoutée à la version 5 de iOS, avec une démonstration bluffante (quelques photos sur Engadget).

Winarsky le fondateur de Siri avait d’ailleurs déjà laché quelques confidences ces derniers jours, annonçant qu’Apple arrivait avec une intelligence artificielle bien plus performante que celle de Google Voice. movie streaming

Pour tout savoir sur ce nouvel assistant, le site de Siri, désormais au look Apple 😉

Windows Phone 7 … pas pour tout le monde !

La publicité de Microsoft pour son téléphone mobile explique qu’il ne faut pas être accro au téléphone … ce qui est sûr c’est que ce sera le cas des déficients visuels !

Car le Windows Phone 7 a été écrit sur un nouveau noyau et une interface appelée Métro, cen n’est donc pas un upgrade de Windows Mobile 6.5 et Microsoft n’assure aucune compatibilité descendante avec les anciennes applications. Ainsi, Mobile Speak, le lecteur d’écran développé par l’espagnol Code Factory, ne permettra pas l’accès visuel au nouveau téléphone.

Pire, ainsi que l’explique Code Factory, Windows Phone 7 n’offre pas la possibilité de développer directement sur le coeur du système, ce qui signifie qu’il est techniquement impossible de développer un lecteur d’écran sans l’aide directe de Microsoft.

Ceci veut donc aussi dire qu’après avoir tant dénigré la démarche contrôlée, voire fermée d’Apple sur ses OS, Microsoft interdit aussi à ses anciens partenaires d’enrichir son offre et déçoit les minorités…

(Merci à Daniel Vayer pour ces informations)

Google a t’il triché ?

Selon Vincent Birebent de ZDnet, Google aurait en effet triché pour son application de recherche vocale sur iPhone, en utilisant une API non publiée.

Il est clair que si Apple ne publie pas toutes ses librairies c’est pour pouvoir assurer une qualité maximale et ne diffuser que celles qui ont correctement subi les tests. Google est donc allé un peu plus vite, et on peut féliciter les développeurs d’avoir su tirer partie de fonctionnalités innovantes, au risque de voir leur application ne plus fonctionner lors d’une prochaine mise à jour de l’OS. C’est, selon nous, et toute polémique mise à part, une nouvelle preuve de leur dynamisme, plus qu’une tricherie …

On remarquera aussi que cette application fait beaucoup parler d’elle, tant par ses avancées (l’usage du capteur de proximité de l’iPhone pour activer la reconnaissance vocale) que pas ses couacs avec les accents anglais (beaucoup d’émotion outre manche, où certains semblent découvrir qu’ils ne parlent pas le même english …)

Source : ZDnet

TV locales … à vos agendas !

Apple, Adaptec, Manganelli, Networks, Ninsight, Panasonic, Providéo, Soft Audiovisuel vous invitent à découvrir comment profiter des dernières technologies.

Ce sont les TECHNOS DAYS 2008 : Des journées portes-ouvertes à travers la France, spécial TV Locales !

Elles se dérouleront le 22 mai à Lyon, le 29 mai à Toulouse, le 5 juin à Strasbourg, le 12 juin à Rennes et le 19 juin à Lille et se tiendront de 12h à 20h, non-stop.

Et NinSight (que les lecteurs assidus connaissent bien) montrera notamment comment sous-titrer avec l’assistance de la reconnaissance de la parole.

C’est en effet en créant ce lien technique entre plusieurs partenaires, de la production à la diffusion, que les Technos Days créeront une réelle valeur ajoutée pour les TV locales puisque les visiteurs pourront jauger les dernières solutions et produits présentés, tester et échanger avec les prestataires et constructeurs présents au cours de chacune de ces journées.

Pour y assister :

  • LYON : e.assie@provideo.fr ou 04.78.41.83.83
  • TOULOUSE : p.douet@soft.fr ou 05.61.73.01.01
  • STRASBOURG : s.jaafar@soft.fr ou 03.88.33.90.21
  • RENNES : s.leroux@soft.fr ou 02.99.35.52.42
  • LILLE : frederic.baeza@manganelli.com ou 03.20.41.33.66

Genesys ajoute la réunion multimédia à l’iPhone

Bonne nouvelle pour les heureux possesseurs d’iPhone, ils vont pouvoir faire des réunions en mode collaboratif et multimédia !

C’est Genesys, avec sa technologie Genesys Meeting Center 4.0, qui utilise les ressources AJAX (la nouvelle saveur de JAVA qui dynamise le web 2.0) qui enrichit ainsi les fonctionnalités du navigateur Safari du nouveau téléphone mobile d’Apple.

« L’accès aux services de collaboration à distance indépendamment de la plate-forme, du navigateur ou du terminal utilisé est primordial pour les entreprises et au cœur même de la stratégie de Genesys », explique Denise Persson, EVP Marketing chez Genesys. “Les entreprises ont besoin d’une solution simple et flexible pour permettre à leurs collaborateurs répartis dans le monde entier de continuer à communiquer et collaborer depuis un terminal mobile. Aujourd’hui, 20% des participants à une réunion virtuelle se connectent depuis leur téléphone mobile. Avec l’iPhone, il est désormais possible de bénéficier de tous les avantages de la collaboration multimédia sans même avoir besoin d’un ordinateur portable».

La collaboration en temps réel, simple et économique !