Biométrie en back office

Le Voice Commerce Group (VCG) annonce le développement d’une solution de back office bancaire sécurisé par biométrie vocale.

Nick Ogden explique que « Voice Transact apporte la biométrie vocale aux banques comme au commerce ainsi qu’au paiements mobiles et réduite considérablement les fraudes ». On se souvient que ce dernier avait lancé Voice Pay il y a un peu plus d’un an, une nouvelle approche du paiement mobile. Voice Transact est donc le pendant back office de son système.

Il suffit d’appeler un service et de laisser son empreinte vocale en répétant les messages indiqués pour avoir un compte. Il faudra juste un peu plus d’interopérabilité entre les systèmes bancaires (PC1, ISO 19029, EU certification 1999/93 …) pour que tout fonctionne.

C’est Nuance qui fournit le moteur d’authentification vocale, pour la partie téléphonie, le VCG s’est allié à Verizon qui voit bien le potentiel du paiement mobile …

Pour en savoir plus :

Les banques britanniques passent à la biométrie vocale

Les plus grandes banques vont déployer un système d’identification en reconnaissance vocale dans les 3 ans. Ian Turner, directeur général de Nuance pour l’Europe, assure que « 20 millions de clients seront reconnus par ce moyen à la fin 2009 ».

Le taux de fiabilité étant de 97% est amplement suffisant, puisque la biométrie est toujours accompagnée d’un autre mode d’identification, notamment le mot de passe.

La dernière étude commandée par Nuance montre que la majorité des utilisateurs sont favorables à ce mode de sécurisation des transactions.

VocalExpo, c’est le 17 juin !

  • Comment automatiser intelligement ?
  • Comment mettre la puissance du web au service des portails vocaux ?
  • Comment enrichir le self service avec des astuces ?
  • Pourquoi l’ergonomie est-elle la clé du succès des services vocaux ?
  • Qu’apporte la biométrie ?
  • Pourquoi vocaliser un site ?

Les réponses à ces questions lors de la journée dédiée aux technologies vocales.

Votre BADGE visiteur

Le programme complet des conférences et ateliers.

Siemens et la biométrie

Siemens annonce un système d’authentification vocale pour effacer les mots de passe.

Avant, quand on perdait un mot de passe sur son PC, on perdait tout le contenu du disque dur ! Maintenant, on pourra retrouver l’accès, à condition que le logiciel, basé dans un centre de contacts de Siemens, reconnaisse vraiment votre voix.

Gerd Hribernig, directeur de la Biometrie chez Siemens, dit que cela va sensiblement réduire les coûts du centre d’aide tout en assurant un haut niveau de sécurité.

Telisma et Persay

Quand on vous dit que la biométrie vocale a de l’avenir !

Après l’annonce Prosodie VoiceTrust, voilà Telisma qui unit ses efforts à Persay.

Persay, d’origine israélienne, propose des solutions d’authentification vocale depuis plusieurs années, pour contrôler ou simplement reconnaître, de façon non intrusive.

Laurent Balaine, président de Telisma, annonce ainsi que ce partenariat permettra « d’offrir à nos clients l’option d’authentification vocale la plus efficace et accessible ».

Persay

Biométrie chez ImageWare

La gestion de l’identité est un vrai soucis pour certaines organisations. ImageWare annonce son IWS Mediator, une suite multi-lingue d’applications biométriques pour les besoins de défense, contrôle des frontières et sécurité publique.

Cette plate-forme permet la traduction temps réel mais aussi l’analyse biométrique de la voix, du visage, de l’iris et des empreintes.

C’est par le rachat de Sol Logic en décembre dernier, que Jim Miller, le président d’ImageWare a pu étendre ses applications aux technologies de traduction de la parole.

On reparlera bientôt de biométrie vocale.

Pour en savoir plus sur ImageWare :

Bonne nouvelle pour la biométrie

Selon une étude Unisys, si les belges ne sont pas prêts à payer plus pour une meilleure protection de leur vie privée bancaire … ils ne sont pas opposés aux nouveaux modes de sécurisation biométrique et acceptent, à 89%, d’être reconnus par des outils d’authentification vocale ou d’empreintes digitales.

A lire sur l’AGEFI

Et Michelin, qui a été autorisée par la CNIL à utiliser des outils biométriques avec ses employés.

A lire sur Net-Iris

Prosodie lance son offre Voice.Trust

Prosodie, opérateur de services en ligne pour l’échange à distance des informations des grands comptes, lance sa nouvelle offre d’empreinte vocale. Cette solution, qui repose sur la technologie VOICE.TRUST, répond à la triple nécessité des entreprises de protéger leurs informations, d’automatiser les services à valeur ajoutée et de réduire leurs coûts d’exploitation.

L’authentification par empreinte vocale ouvre la voie à de nouvelles applications automatisées. Elle offre aux entreprises une convivialité sans équivalent, un fort degré de sécurité et leur garantie un retour sur investissement. « L’authentification par empreinte vocale répond aux exigences des utilisateurs puisqu’elle leur permet d’accéder simplement et en toute sécurité à leurs informations confidentielles. Elle permet également aux entreprises d’offrir une palette de services automatisés plus large à moindre coût. La voix se prête naturellement à des critères multiples d’authentification forte ce qui semble être désormais la norme pour les transactions en ligne » ajoute François Chaffard, Responsable de l’offre vocale, Division Contact Client de Prosodie.

Cette technologie de biométrie possède plusieurs avantages : elle ne nécessite aucun équipement sur site ni support physique, elle ne repose pas sur la mémorisation d’un mot de passe ou code secret, elle se révèle enfin d’une très grande fiabilité par rapport à d’autres méthodes d’authentification.

La technologie de l’empreinte vocale intégrée à la plate-forme VoiceXML de Prosodie utilise la suite VOICE.TRUST Server 5.0.

Le Serveur VOICE.TRUST fait office de portail d’authentification central pour tous les processus impliquant la sécurité. L’authentification vocale automatique sécurisée, la détection des fraudes basée sur la voix, la réinitialisation de mots de passe et l’authentification intégrée pour les portails vocaux sont quelques exemples parmi d’autres des applications de cette technologie.

28 juin : Sécurité des smartphones & PDA à l’EPITA

Les smartphones /PDA sont devenus un moyen de communication voix et données largement répandus, permettant de bénéficier, même durant ses déplacements, de son bureau virtuel. Comme tout nouvel outil rencontrant un fort succès, celui-ci s’accompagne malheureusement de l’apparition des premières vulnérabilités et les attaques se déclenchent sur les informations auxquels ces terminaux évolués accèdent.

Suite au succès de l’événement du 15 février à l’INT-Evry et de ses 200 participants sur le thème de la cryptologie et de la biométrie, et pour répondre à la question posée sur la sécurité, l’atelier sécurité de Forum ATENA organise son deuxième grand événement de l’année.

Pour faire le point sur les problèmes de sécurité déjà posés et que poseront de plus en plus dans le futur ces nouveaux moyens d’accès à l’information, et pour évoquer dès aujourd’hui des contre-mesures pratiques et efficaces, l’atelier sécurité de Forum ATENA portera sur le thème « la sécurité des smartphones / PDA », le jeudi 28 juin après midi, de 14h à 18h, à l’EPITA – Ecole d’Ingénieurs, 14 rue Voltaire – Le Kremlin-Bicêtre, tout près à pied de la porte d’Italie à Paris.

Les meilleurs experts brosseront l’état de l’art en matière de vulnérabilité, menaces et attaques sur les smartphones / PDA et vous apporteront leur expérience pratique.

Les sponsors Arkoon, Microsoft, RIM et Sparus exposeront leurs solutions et une table ronde permettra aux participants de poser des questions aux intervenants.

Puis ce sera le moment convivial du cocktail, moment idéal pour nouer des relations enrichissantes.

La participation à cet événement est gratuite mais l’inscription est obligatoire,

par e-mail auprès de martine houlbert

L’agenda et les intervenants sont détaillés sur le site ForumATENA.