Téléphone pour les aveugles

http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/147593/–Un+téléphone+portable+à+l’usage+des+aveugles+et+mal+voyants

Un GSM intelligent capable de traduire le contenu d’une image à des personnes aveugles ou mal voyantes. Un tel appareil existe. La firme belge Sensotec a présenté ce mardi la version francophone du Mobile Reader, la première machine à lire pour les personnes malvoyantes installée sur un téléphone mobile.

Concrètement, l’utilisateur peut prendre une photo de documents imprimés avec son GSM équipé du logiciel Mobile Reader. Le logiciel de reconnaissance de caractères et de synthèse vocale en fait ensuite la lecture à haute voix. Simultanément le texte reconnu s’affiche à l’écran du téléphone mobile. Cette nouvelle technologie permet à la personne malvoyante où qu’elle soit de lire son courrier, des reçus, des communiqués ou tout autre document écrit.

Le logiciel existe en deux versions : l’une pour les personnes aveugles et malvoyantes, l’autre pour les personnes souffrant de troubles de lecture, d’apprentissage ou de langage, tel que la dyslexie.

La société Sensotec a obtenu les droits de traduction et de distribution exclusifs de ce logiciel pour toute l’Europe. Actuellement il est disponible en français, en néerlandais, en anglais, en allemand, en italien et en espagnol. Le prix de vente s’élève à environ 1.250 euros hors taxes, auquel il faut encore ajouter le prix du GSM Nokia N82, seul téléphone mobile disposant des caractéristiques nécessaires à l’installation du logiciel.

Evolution du 3635 de la SNCF

Tous les experts vous le diront, plus le dictionnaire est grand, moins il est facile de mettre en oeuvre un service en reconnaissance vocale. Avec quand même 4 500 noms de gares, il est vrai que le challenge était difficile à relever.

Le mois dernier, cependant, Prosodie a mis en ligne la nouvelle version du portail de la SNCF. Avec quelques améliorations notables !

Tout d’abord une ergonomie revue, beaucoup plus proche du langage naturel et qui a l’élégance de ne pas reformuler à chaque étape (ce qui, avouons-le, est souvent horripilant).

Ainsi pour trouver l’horaire d’un voyage, il suffit de répondre aux questions posées pour se voir reformuler en une seule fois la demande puis la réponse possible. On appréciera au passage que si le système vous demande si vous souhaitez partir demain, par défaut, semblant attendre une réponse par OUI ou NON, l’on peut répondre dimanche, lundi … et être compris !

Enfin il est possible de couper la parole aux messages, pour anticiper les réponses. Les techniciens appellent cela le « barge-in », c’est barbare, impoli entre humains, mais fort pratique là, et sera sans doute apprécié des grands voyageurs habitués au scénario.

Car le service a été pensé à deux niveaux : avec guidage et menu d’aide pour les novices, et ouvrant la porte aux experts « la prochaine fois que vous appelez dites directement … » …


A vous de le tester (et n'hésitez pas à me faire part de vos remarques).