Nuance rachète Persay

Ce n’est pas vraiment un scoop … on pouvait s’en douter.

Nuance va compléter son offre avec une technologie de biométrie vocale assez unanimement reconnue, et sans doute dynamiser ce marché naissant que Persay, basé en Israel, pouvait difficilement couvrir seul.

Il n’y a pas encore eu d’annonce officielle, nous vous en dirons plus dès que le voile aura été levé …

La biométrie progresse dans les banques

Alors que dans quelques jours se tiendra la Conférence Biométrie à New York, voilà que 3 banques israéliennes annoncent avoir déployé ces solutions.

Ce sont les banques Leumi, HaPoalim et Discount Bank qui viennent de sécuriser leurs transactions avec la solution Persay. De l’authentification multi-facteurs au téléphone à l’accès simplifié à la banque en ligne, ces banques s’appuyent maintenant sur l’empreinte vocale de leurs clients pour les identifier et sécuriser les transactions.

Oren Hertz, responsable des centres de contacts de la banque HaPoalim, explique que la qualité de service est nettement améliorée depuis qu’ils n’ont plus à identifier les clients lors de leurs appels.

Almog Aley-Raz, président de Persay, pense d’ailleurs que le fait que ces technologies puissent s’utiliser sur de multiples canaux sans investissement massif en fait une alternative très importante.

Attention à votre timbre !

La biométrie vocale est efficace, très efficace ! Ce sera d’ailleurs un des sujets de l’excellente conférence qui se tiendra les 4 et 5 mai à New York (il est encore possible de s’inscrire).

Ce qui est intéressant, c’est que voilà la Police qui s’y met … deux ans après la gendarmerie. Car ces derniers ont déjà expérimenté la fiabilité de ces outils pour identifier des délinquants. Pour s’en convaincre, la police a demandé à son personnel lyonnais de prêter leur voix à des tests … surtout lorsqu’ils étaient enrhumés. Des tests ont aussi été menés avec des imitateurs de personnalités.

Et voilà que notre police s’équipe de BatVox, le système d’Agnitio, spécialiste espagnol de la biométrie vocale.

A quand dans les services de relation client pour optimiser l’identification et augmenter la qualité de service ?

Persay et la prévention des fraudes

VocalPassword de PerSay est maintenant intégré à Santrax pour augmenter le niveau de sécurité dans les services de santé de Sandata.

Santrax est l’offre de gestion temps réel des ressources proposée par Sandata, par téléphone et internet. Santrax permet à ses clients de vérifier que leurs agents de soins à domicile sont toujours au bon endroit au bon moment, d’enregistrer les tâches exécutées, la conformité des soins prescrits et la qualité de service rendu aux patients. VocalPassword permet aux clients Santrax de valider l’identité des employés sur le terrain à l’aide d’une identification vocale, qu’ils utilisent un téléphone fixe ou un téléphone mobile.

Sandata explique que PerSay a démontré une précision exceptionnelle et une grande facilité de déploiement. «Nous sommes ravis de collaborer avec l’équipe PerSay de renforcer les capacités biométrique de notre offre», a déclaré Philip Passantino, président de Sandata.

Les clients ont exprimé leur intérêt pour la vérification du locuteur et Marki Flannery, président de Partners in Care, à déclaré, «l’authentification vocale est un outil important nous aidant à assurer un service de qualité à nos clients. Sandata s’est avérée être un moyen simple, précis et efficace pour assurer que nos aides soignantes à domicile sont au travail.

Pour en savoir plus :

Protégez vos mots de passe

La biométrie vocale arrive aussi dans l’iPhone ! VoiceTrust lance anisi VoiceSafe, un coffre fort pour conserver ses mots de passes et autres informations sensibles, à l’abri d’une phrase clé.

C’est une bonne initiative pour populariser les technologies de sécurité par biométrie vocale.

Surtout que cela fonctionne fort bien et que même les imitateurs n’ont pas réussi à ouvrir l’accès. On regrettera seulement qu’il n’y ait pas une synchronisation avec les informations détenues sur l’ordinateur, plutôt que de tout saisir sur l’iPhone.

Biométrie vocale à la banque

La banque nationale d’Australie annonce la mise en place de la biométrie vocale pour son service téléphonique.

C’est Telstra, avec l’offre VeSecure de VeCommerce, qui assure le déploiement du système, afin de permettre les transactions sans nécessiter l’usage des codes PIN. Une fois enregistrés, les clients énoncent leur numéro de compte et sont reconnus grâce à leur empreinte vocale.

Rocky Scopelliti, directeur général de Telstra, explique que ce système servira de référence au monde bancaire. « En améliorant l’expérience client, on favorise l’accroissement de la productivité tout en diminuant la fraude » ajoute t’il.

Persay lève 2,4 Millions de dollars

Spécialiste de la biométrie vocale, PerSay Ltd. annonce avoir levé $2.4 million avec Teuza (un fond du gouvernement israélien), Fairchild Technology Venture Ltd et Shrem Fudim Technologies Ltd.

Les analystes s’accordent à dire que ces technologies sont stratégiques et que d’autres financements devraient voir le jour autour de ces sociétés.

Victrio contre les fraudeurs

Selon eCommerce Times, Victrio présente une nouvelle approche de la biométrie vocale, en créant une base de données d’empreintes.

Tony Rajakumar, le fondateur de Victrio, explique qu’il construit une base des fraudeurs connus, afin de fiabiliser les transactions effectuées par nombre de centres de contacts.

Pour en savoir plus :

Bonnes pratiques en biométrie

Nuance publie un livre blanc expliquant comment réussir le déploiement de solutions de biométrie vocale.

Un guide des meilleures pratiques développé pour aider les entreprises à concevoir des solutions de vérification de l’identité des locuteurs et à les déployer avec succès. Pour compiler ces meilleures pratiques d’identification, viagra sale Nuance s’est appuyé sur sa propre expérience acquise auprès de plus de 300 entreprises, stomach administrations, banques et opérateurs de télécommunications ayant déployé ces solutions.

La fraude et l’usurpation d’identité augmentent, et la biométrie vocale est plus efficace et utilisable que les solutions de contrôle d’iris ou d’empreintes. En effet, beaucoup d’entreprises utilisent déjà la technologie vocale dans leurs centres d’appels. L’intégration de la technologie biométrique aux applications en place coûte moins cher et requiert moins d’efforts de développement, et rien ne change du point de vue du client puisqu’un système de vérification d’identité des locuteurs se base uniquement sur leur voix.

A télécharger sur VocalPlace, la communauté du vocal, rubrique Bonnes pratiques

Quel avenir pour la biométrie vocale ?

Dan Miller d’OPUS Research, nous a fait part de ses réflexions sur la Biométrie Vocale.

C’est une technologie non intrusive qui présente de nombreux avantages, de fiabilité et de sécurité. Et avec l’accroissement des mobiles et particulièrement de leur usage dans les transactions, il va être fort important de s’assurer que l’on est pas en face d’une usurpation d’identité. Car si le téléphone filaire apportait une relative assurance, le mobile est nettement moins facile à relier à une adresse et surtout une personne.

D’autres systèmes de biométrie, tels que les empreintes ou la reconnaissance d’iris existent mais i est assez évident que leur usage sur un téléphone mobile est assez dissuasif. On imagine difficilement un individu se scannant l’oeil dans la rue pour passer un ordre en bourse ! Aussi la simplicité d’usage de la biométrie vocale semble lui assurer un avenir certain, même avec les inconvénients de pollution sonore qu’engendrent les situations de mobilité.

Si aujourd’hui ce sont les grandes entreprises qui ont commencé à mettre en oeuvre de telles solutions, Dan reste confiant sur le fait que les nombreux eMarchands vont aussi devenir des utilisateurs forts intéressés. Car la vraie révolution de ces dernières années c’est le mobile et son usage.

Enfin Dan Miller nous invite à participer au prochain cycle de conférences organisé à Londres, les 19 et 20 novembre et offre une remise de 100 £ aux lecteurs de VocalNews (il suffit de saisir le code promotionnel « VocalNews » dans le champs  »discount code » de la page d’enregistrement)