Fourmi bleue

Nous parlions récemment des futurs oreillettes pilotables vocalement avec la technology de Sensory … BlueAnt les annonce au CES.

La BlueAnt V1 permettra à l’utilisateur d’interagir entièrement en vocal … sans aucun bouton. Cette oreillette est aussi dotée de 2 microphones et du process Voice Isolation Technology afin de bien débruiter l’environnement.

Taisen Maddern, le président, annonce que le succès du Z9 sert de base à ce nouvel appareil dont les capacités et la simplicité d’utilisation devraient sont les plus avancées et ouvrent la voix aux nouvelles générations d’oreillettes.

Il est clair que cela va aussi apporter de l’eau au moulin des offres de recherche vocales qui se développent actuellement.

Le tout pour 119 $ … bientôt en Europe ?

STEP … un pas de plus ?

STEP Labs annonce une levée de fonds de 6.5 Million de $ auprès de Gabriel Venture Partners, Garage Technology Ventures, Garage Canada, et quelques investisseurs privés.

STEP Labs en profite pour annoncer la sortie de STEPware, la plateforme vocale censée apporter des applications de nouvelle génération au marché. Par ses recherches sur le bruit, STEP propose une innovation essentielle dans la séparation parole / bruit pour les applications vocales.

Scott Chou, partner chez Gabriel Venture Partners, assure que « la voix est toujours aussi claire et naturelle, même au travers d’une appareil Bluetooth ».

A surveiller sur www.step-labs.com

Protéger les DAB … et les convoyeurs !

Diva, le détecteur de stress des convoyeurs de la Brink’s en cas d’agression.

La Brink’s équipe ses distributeurs de billets d’un détecteur de stress vocal pour la protection de ses personnels. Testé avec succès sur 500 machines, c’est maintenant le déploiement sur les 4500 DAB gérés par eux.

La voix du convoyeur, enregistrée au préalable, est comparée lors des demandes d’ouverture. Si les caractéristiques vocales sont différentes, présentent des signes de stress, le système DIVA bloque l’ouverture du coffre … et alerte la police !

Selon la Brink’s, la mise en place progressive de Diva « illustre sa capacité à innover sans cesse pour une sécurité maximale de son personnel et des fonds qui lui sont confiés ».

Pour info, cette profession représente quelque 45.000 DAB en France d’où près de 100 milliards d’euros sont retirés chaque année. Un DAB peut contenir jusqu’à 120.000 euros. Les agressions contre les dabistes ont doublé, passant d’une vingtaine par an entre 2001 et 2003 à près d’une cinquantaine par an de 2004 à 2006.