Nomination chez Acapela

Lars-Erik Larsson, ampoule nouveau Directeur Général d’Acapela Group.

Mons, Belgique – 6 Décembre 2007 – Acapela Group, acteur mondial dans le domaine des solutions vocales innovantes, est heureux d’annoncer la nomination de Lars-Erik Larsson au poste de Directeur Général.

La nomination de Monsieur Larsson – Vice-président Directeur Commercial d’Acapela depuis 2004 – en tant que Directeur Général est effective immédiatement. Il remplace Vincent Fontaine, qui a décidé de poursuivre ses activités dans un autre domaine.

Le nouveau Directeur Général apporte plus de 20 années d’expérience opérationnelle à la société, qui est actuellement l’un des acteurs les plus innovants dans le secteur de la synthèse vocale. Précédemment Vice-président Directeur Commercial du Groupe et Directeur Général d’Acapela Suède, Lars-Erik a pour ambition de continuer à développer la société à l’international.

Lars-Erik Larsson a à son actif de solides résultats dans le secteur de l’informatique, avec entre autres des collaborations pour Unisys et GlobalOne. Il a rejoint l’industrie de la synthèse vocale en 1999 en tant que Directeur Senior de L&H et Babel, où il était en charge du développement de la société en Scandinavie, ainsi que de la gestion des opérations commerciales et marketing dans cette région.

“Depuis la fusion il y a 4 ans et la création du groupe, Acapela s’est positionnée comme leader sur le marché de la synthèse vocale. La société propose une gamme de solutions vocales de très haute qualité, couplée à un large portefeuille de langues, qui permettent de mettre en place des interfaces vocales naturelles et porteuses de sens », commente Lars-Erik Larsson. « Je suis particulièrement heureux de poursuivre ce challenge et de continuer, avec toute l’équipe d’Acapela, son développement au niveau mondial »

Cette nomination représente une étape importante pour Acapela qui renforce plus que jamais sa position de leader novateur sur le marché de la synthèse vocale.

‘Acapela Group, 1er groupe européen dédié aux solutions vocales multilingues, est entièrement dédié au développement et au déploiement d’interfaces de langage naturelles. Les solutions vocales d’Acapela Group sont déjà déployées dans de nombreux services et applications: portails vocaux, messagerie unifiée, centres de contact, web parlant, jeux interactifs, logiciels ludo-éducatifs, programmes de e-learning, outils pour l’accessibilité, systèmes de navigation embarquée etc.

De nombreux clients et partenaires lui ont déjà fait confiance au fil de leurs projets vocaux: Alcatel, Apoll, AssistiveWare, Atos Origin, Avaya, S.E.B., Bosch Blaupunkt, Cegetel, Daimler Chrysler, Dolphin, Don Johnston, Handitek, Harman Becker, Imagetalk, Intervoice, Kirusa, Klett, Magneti Marelli, Navteq, Once, Phoneticom, PSA Peugeot Citroën, Telia, Telefonica, Temic, Tieman, Toby Churchill, Scandis, Sensory Software, SFR, Siemens, Vocalcom, Voxtron, etc.’

Standardiste virtuel

TLMCom et Switch Télécom annoncent une offre de standard virtuel à reconnaissance de la parole auto-financée par un numéro 0826.

Le coût d’acquisition de ce type de solution n’est donc plus un frein … du moment que l’on peut envisager de faire payer le coût de communication surtaxé (0,15 €/min) à ses clients. Avec l’automatisation, cependant, l’attente devrait être réduite à néant.

Source :PhonethiK

Automobile et sécurité

Le danger au volant, c’est … la distraction !

Et beaucoup d’outils modernes sont là pour en provoquer. Pour ceux qui n’étaient pas encore convaincus, Nuance a lancé récemment le « Distracted driving contest » pour le démontrer … en toute sécurité !

Deux personnes au volant de jeux automobiles sont soumis à des challenges, l’un avec son clavier, l’autre en vocal. Vous vous doutez du résultat ? le voici en image sur Youtube :

Aldata trace les médicaments

Le groupe pharmaceutique CERP Lorraine choisit Aldata pour gérer sa traçabilité … un nouveau succès pour G.O.L.D. Vocal en environnement PDA.


Le répartiteur pharmaceutique CERP Lorraine livre plusieurs fois par jour les officines pharmaceutiques de 27 départements français à partir de ses 14 centres de distribution.


Confronté à la législation européenne concernant la traçabilité dans le monde de la santé, CERP Lorraine a décidé d’équiper ses préparateurs de G.O.L.D. Vocal en environnement PDA afin d’acquérir les informations de traçabilité dans l’acte de préparation, ceci sans perte de productivité et avec l’objectif de diminuer le taux d’erreur.


Monsieur Lopez, Responsable Informatique de la CERP Lorraine, explique pourquoi cette solution novatrice a été sélectionnée :


« Le choix du PDA s’est fait sur différents critères : les possibilités multimodales de cet équipement, en capture et restitution de données, nous incite à envisager le PDA sur les différents postes de travail sur l’entrepôt, et plus seulement sur celui du préparateur. De plus, l’utilisation d’un moteur de reconnaissance de la parole facilitera la formation des nouveaux préparateurs. »


Il ajoute : « Les équipes d’Aldata ont su nous convaincre par leur connaissance de notre métier logistique, le haut niveau de paramétrisation et la facilité de mise en œuvre de leur progiciel G.O.L.D. Vocal et leur méthodologie de mise en œuvre. La mise en œuvre d’une maquette d’évaluation nous a conforté sur l’adhésion des futurs utilisateurs à ce processus de préparation ».


G.O.L.D. Vocal sera opérationnel sur un premier site (pilote) en janvier 2008. Le déploiement sur les autres sites devrait s’achever avant la fin de l’année 2008.

Tetco réalise une levée de fonds

Le Groupe Tetco réalise une levée de fonds de 2,1 millions d’euros dans le cadre de ses projets de croissance externe.

Tetco, groupe français spécialisé sur le marché de la convergence voix/données annonce une levée de fonds de 2,1 millions d’euros. Ce tour de financement a été réalisé avec ACE Management, pour le compte des fonds FCPR Advance Capital Europe, UFF Innovation 3 et Financière de Brienne et 123 Venture pour le compte des fonds 123MultiNova IV et 123Expansion.

Cette levée de fonds porte la somme totale des fonds propres de la société à près de 10 millions d’euros. Ce tour de table va permettre au Groupe Tetco de prendre des participations dans des sociétés actives sur le marché des Télécoms en VOIP. Le Groupe Tetco, rentable depuis 5 ans, va pouvoir se positionner avec une offre plus large et sur de nouveaux marchés grâce à ces acquisitions.

« Nous sommes aujourd’hui un acteur reconnu sur le marché des entreprises et des opérateurs pour la fourniture de services à valeurs ajoutés. Il est essentiel pour nous d’élargir notre offre et de prendre pied sur de nouveaux marchés rapidement dans le cadre du développement des services télécoms sur IP. Des acquisitions ciblées et complémentaires à notre activité sont, de notre point de vue, la solution la plus efficace et la plus rapide pour y parvenir », affirme Tristan Dessain-Gelinet, Directeur Général du Groupe Tetco.

Depuis 2000, le Groupe Tetco propose aux entreprises et aux opérateurs des services à valeur ajoutée tels que des solutions de messageries, de reconnaissance vocale ou encore de serveurs vocaux interactifs. Depuis plus de 3 ans, Tetco a rassemblé ses solutions sur une plate-forme unique basée sur des standards ouverts délivrant ses services sur tout type de réseaux (ISDN, SS7 ou IP). Cette expertise a permis à Tetco de se positionner sur des comptes tels que Météo France, Air France ou encore SFR.

La musique au secours de la reco ?

Un australien expert en musique pense que les systèmes de reconnaissance vocale doivent percevoir nos émotions pour mieux nous comprendre nos paroles.

Derrière cette affirmation du docteur Emery Schubert (un nom prédestiné ?), une analyse des rapports entre musique et émotion. Le stress déforme la voix, le débit, et plus difficile est donc la compréhension. Les logiciels de musique devraient être une aide utile aux outils de traitement de la parole.

« Pour atteindre la perfection, les outils de reconnaissance vocale doivent mimer le cerveau humain et développer un réseau neuronal » … a t’il dit à une conférence à Sidney.

L’ennui, c’est qu’il a aussi dit « que cela n’arrivera pas de mon vivant » …

Panasonic

Panasonic présente le Strada avec écran géant et reconnaissance vocale.

Mais il ne s’agit pas là d’une navigation vocale, seulement la possibilité de mémoriser 500 destinations un peu comme le répertoire de nos téléphones mobiles. Au fait, qui s’en sert vraiment ?